Accueil Société

La Belgique ouvre une enquête sur la mort des 39 personnes retrouvées dans un camion en Angleterre

Le véhicule, enregistré en Bulgarie, aurait transité par Zeebruges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Trente-neuf corps ont été découverts mardi, aux petites heures, dans un camion stationné dans une zone industrielle proche d’un port de ferry, à 37 km de Londres. Le chauffeur, un Nord-Irlandais de 25 ans, a été arrêté pour suspicion de meurtre.

D’après la police – qui est revenue sur ses premières déclarations indiquant une entrée dans le pays via le port d’Holyhead, sur la côte ouest –, le camion serait arrivé mardi soir à Purfleet, près de Londres, depuis Zeebruges. Il aurait ensuite été garé à 1 h 30 (heure belge) à quelques kilomètres de là, sur le site de Grays, où il a été découvert une heure plus tard par des ambulanciers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dechamps Pascal , mercredi 23 octobre 2019, 21:01

    Plus la nécessité humanitaire est niée en Méditerranée, conduisant aux circuits off-off, comme au théâtre, plus les morts seront comptés. C'est le résultat de la politique d'autruche populiste de l'Europe. Les responsables de ce désastre n'ont même pas besoin d'être nommés tant leur culpabilité est claire.

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 23 octobre 2019, 20:36

    La partie émergée de la mafia de la traite d'humain. Et tout le monde s'en fou apparemment.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs