Accueil Opinions Chroniques

Apocalypse now!

L’humanité va-t-elle disparaître sous peu, comme l’affirmait le collapsologue Yves Cochet dans nos colonnes ? Rien n’est moins sûr.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Dans une interview publiée dans votre quotidien favori à l’occasion de la parution de son essai Devant l’effondrement, Yves Cochet annonçait d’une voix caverneuse la fin du monde quelque part entre 2020 et 2030. Ce qui ne nous laisse pas beaucoup de temps pour rentrer le bois du prochain hiver et faire la révision de la voiture avant le passage au contrôle technique.

Cochet avait été ministre dans le gouvernement Jospin, juste avant l’effondrement du patron des socialistes français puis il a assisté à l’effondrement du parti vert français, miné par des batailles d’ego entre des dirigeants plus nombreux que leurs électeurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Petre Eric, mardi 29 octobre 2019, 8:08

    Homo Sapiens moderne a tout au plus 200.000 ans. Il règne sans partage sur l'humanité en ayant éliminé/métissé les espèces humaines rivales depuis moins de 50.000 ans. L'ancêtre des religions monothéistes a tout au plus quelques milliers d'années. Des centaines ou des milliers de civilisations sont apparues, ont prospéré puis ont disparu depuis l'aube de l'humanité. Notre civilisation thermo-industrielle n'a pas deux siècles pendant lesquels la population mondiale a été multipliée par six ou sept. Bien sûr qu'elle disparaîtra, aucune civilisation n'est éternelle, aucune religion non plus. L'apocalypse a déjà eu lieu mille fois. On peut moquer Yves Cochet quand il annonce en devin une très prochaine date de décès de notre civilisation mais si la date est aléatoire son diagnostic est juste et il n'est ni le seul ni le premier à le poser.

  • Posté par stals jean, vendredi 25 octobre 2019, 22:22

    Monsieur Berenboom, dans le dernier paragraphe de cette petite mise en ligne pour laquelle, soit dit en passant, je ne me suis pas vraiment déchiré les zygomatiques : j'ai coché Cauchet et pas Cochet est-ce une double faute de frappe ou serait-ce l'expression d'un je-m’en-foutisme à l'encontre de ce tocard insignifiant?

  • Posté par Coqlet Jeremy, dimanche 27 octobre 2019, 0:12

    Quelle grossièreté

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 25 octobre 2019, 18:41

    La seule chose dont je suis certaine, c'est que l'on gouverne sous la peur de tout et dans tous les domaines.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs