Chine: faute de porcs, la consommation de chiens augmente

Chine: faute de porcs, la consommation de chiens augmente
Roger Milutin

En Chine, la viande de chien revient à la mode. D’après un reportage du South China Morning Post relayé en français par Courrier international, certains restaurants proposent à leurs clients de privilégier cet aliment. La raison : une épidémie de fièvre porcine africaine qui a décimé la production de viande de cochon, la plus consommée dans le pays le plus peuplé du monde.

« Pourquoi ne pas choisir du chien si vous voulez de la viande ? », propose ainsi un serveur d’un de ces restaurants cité par le journal de langue anglaise publié à Hong Kong. Le quotidien publié par Jack Ma, patron du géant du commerce électronique chinois Alibaba, voit dans ce « regain d’intérêt pour la viande de chien un effet collatéral de la gigantesque pénurie de porc. »

La Chine est le premier producteur et le premier consommateur mondial de porc. La fièvre porcine africaine a nécessité l’abattage de millions d’animaux, ce qui a conduit à une hausse de 69 % du prix du porc sur l’année écoulée, selon Courrier international.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous