Uccle cède son réseau câblé à Brutélé pour 2,5 millions d’euros

Uccle cède son réseau câblé à Brutélé pour 2,5 millions d’euros
Pierre-Yves Thienpont

Uccle, la dernière commune propriétaire de son réseau câblé, par lequel sont diffusés les services de VOO (télévision, internet haut débit, téléphonie), a décidé jeudi de céder son infrastructure à Brutélé, rapporte l’Echo sur son site. Le coût de l’opération est de 2,5 millions d’euros et permet à Brutélé de détenir l’ensemble du câble par lequel sont diffusés les services de VOO sur Bruxelles. Cette transaction permet à l’intercommunale d’être aujourd’hui fin prête pour se vendre à un autre acteur télécom.

Des pourparlers étaient en cours entre la commune d’Uccle et Brutélé depuis 2014 au sujet de la vente de son réseau de câbles. A l’époque, Brutélé, qui louait le réseau en payant une redevance annuelle, avait suspendu ses paiements au prétexte que les investissements de maintenance réalisés devenaient trop importants. La commune a donc chargé le bureau de consultance BDO de chiffrer la valeur de ce réseau.

Des discussions entre Brutélé et Nethys

Brutélé est par ailleurs en discussions avancées avec Nethys, son co-propriétaire de VOO, rappelle l’Echo. La vente, qui semblait acquise entre les deux acteurs, pourrait toutefois être remise en question par les révélations autour de Nethys. Le conseil d’administration de Brutélé a annoncé récemment qu’il réétudierait cette opportunité.

Sur le même sujet
Économie et finances
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous