Thomas Dermine à la tête de l’Institut Emile Vandervelde

Thomas Dermine à la tête de l’Institut Emile Vandervelde
Belga

Confirmé : Thomas Dermine prend les commandes à l’Institut Emile Vandervelde (IEV), à la fois le centre d’études du parti et le cabinet politique de son président, Paul Magnette, aux affaires depuis une semaine. Prix Bologne-Lemaire du «Wallon de l’année 2018» auprès de l’institut Jules Destrée, diplômé de Harvard, pilote (à l’instigation de Paul Magnette en tant que bourgmestre de Charleroi) du plan «Catch» visant à accélérer la croissance de l’emploi dans la métropole wallonne, Thomas Dermine, 32 ans, succède à Gilles Doutrelepont, qui a rejoint Elio Di Rupo à la direction du gouvernement wallon.

Contacté vendredi, Thomas Dermine commente à propos des missions de l’IEV : « Je suis ravi de la confiance que l’on me témoigne. Il y a de gros défis à relever. Je pense à l’organisation du parti dans le monde qui change, comme au travail prospectif ayant trait à l’avenir de la social-démocratie. Je n’oublie pas la situation politique en tant que telle, en particulier les difficultés, comme vous le savez, à l’échelon fédéral ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous