Accueil Belgique Politique

Déglingue des infrastructures: comment inverser la tendance?

Tunnels, institutions scientifiques, musées… Nos infrastructures encaissent. C’est la déglingue ? Quatre « anciens » témoignent et analysent : Mark Eyskens, Philippe Busquin, Philippe Maystadt, Louis Michel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 11 min

Tunnels, institutions scientifiques, musées, culture, on en passe… C’est la complainte générale : l’Etat, sous ses différentes formes, pour différentes vraies ou mauvaises raisons, n’assure(rait) pas, n’assure(rait) plus.

Vrai ? Faux ? Nous avons fait appel à quatre grands témoins, des « anciens », qui, ayant pris leur part dans la gestion de nos affaires publiques, essaient aujourd’hui, en peu de mots, de décoder le présent et de tracer la route.

Mark Eyskens, Philippe Busquin, Philippe Maystadt et Louis Michel n’ont pas forcément la même lecture politique des événements, mais ils partagent globalement le constat : la crise frappe durement, depuis trop longtemps, elle abîme tout sur son passage, il faut réagir, et, après tant d’années vouées à la rigueur-austérité, c’est peut-être le temps de la relance, pourquoi pas du « réinvestissement public », sous des formes à définir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par A.Q.T.E., samedi 13 février 2016, 16:54

    M. Louis, un euro judicieusement investi en culture est un euro investi dans la sécurité.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs