Thierry Neuville après sa victoire en Catalogne: «Quel week-end!»

@EPA
@EPA

Thierry Neuville a remporté dimanche le rallye de Catalogne au volant de sa Hyundai. Le Belge n’a toutefois pas pu empêcher l’Estonien Ott Tänak (Toyota) de remporter sa première couronne mondiale. « Quel week-end ! Nous avons constamment été rapides pendant les trois jours et nous avons fait absolument tout ce que nous pouvions, mais ça n’a pas été suffisant pour emmener la lutte pour le titre mondial jusqu’en Australie (dernière manche de la saison, ndlr) », a déclaré le Saint-Vithois à l’issue de la 13e et avant-dernière manche du championnat WRC.

« Mes félicitations à Ott Tänak pour son titre. Nous nous concentrons maintenant pleinement sur le titre constructeurs. Nous avons pris des points importants ce week-end et accru notre avance (huit à 18 unités sur Toyota, ndlr), mais l’Australie sera cruciale », a ajouté Neuville, leader depuis samedi matin et vainqueur pour la 12e fois de sa carrière en WRC.

Contrairement à Neuville, Sébastien Ogier (Citroën) a connu un rallye compliqué, lui qui pouvait encore mathématiquement espérer décrocher un 7e titre mondial de rang. « Ce n’est pas le week-end que nous espérions. Nous étions venus ici avec l’objectif d’essayer de nous battre jusqu’au bout. Mais malheureusement, très tôt dans le week-end, le jeu a été terminé pour nous », a expliqué le Français, victime d’un problème hydraulique vendredi.

Ott Tänak, 32 ans, vainqueur de six rallyes WRC cette saison, succède à Ogier au palmarès du championnat du monde. Ogier avait enlevé les six précédents titres mondiaux, succédant à son compatriote Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde d’affilée de 2004 à 2012.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous