Accueil Société Régions Bruxelles

Une marche blanche et des questions en suspens autour du décès du jeune Mehdi

Deux mois après les faits, la famille de l’adolescent de 17 ans, tué après avoir été percuté par un véhicule de police, se dit coupée de l’information et réclame des détails sur les circonstances du décès.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Plus de deux mois après la mort du jeune Mehdi Bouda, décédé le 20 août à l’âge de 17 ans après avoir été percuté par une voiture de police, au moins un demi-millier de personnes ont participé ce dimanche à une marche blanche en hommage à la victime. Le rassemblement, organisé par le collectif de soutien « #JusticePourMehdi » mis en place à la suite du décès de Mehdi, visait à lui rendre hommage, à manifester de la solidarité envers ses proches, mais aussi à plaider pour que toute la lumière soit faite sur le déroulé exact des événements qui ont mené à sa mort.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 27 octobre 2019, 23:20

    "On ne le connaissait que de vue mais on le considère comme un frère " pfff du grand n importe quoi

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs