Accueil Opinions Éditos

Sophie Wilmès, la Première qui cache le vide

Sophie Wilmès devient Première ministre par intérim d’un gouvernement ultra-minoritaire en affaires courantes.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Soyons clairs. Qu’une femme devienne Première ministre est un signe très fort pour la société belge. C’est aussi un fabuleux encouragement à briser ce fameux et inacceptable plafond de verre. Sophie Wilmès a par ailleurs des qualités personnelles et professionnelles indiscutables. Elle a de plus le courage de reprendre un poste de première ligne à un moment extrêmement difficile et en courant le risque de devoir se tirer toute seule des ennuis nombreux qui vont se présenter sur son chemin. Ce contrat à durée indéterminée au sommet du pays a beaucoup d’un ascenseur pour l’échafaud. Chapeau donc à celle qui relève le défi, veut tenir le gouvernail de son pays et mérite vraiment d’en tirer des dividendes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Gérard Pirson, lundi 28 octobre 2019, 13:12

    Ce n'est pas en restant assis sur s chaise, qu'on peut montrer sa valeur. Bonne chance Madame Wilmès.

  • Posté par Monsieur Alain, lundi 28 octobre 2019, 10:41

    Je suis ravi qu'une femme accède à ce poste même si (surtout si) c'est dans des conditions extrêmement difficiles. Une timide percée du "plafond de verre" peut-être mais une percée quand même.

  • Posté par Renard Stéphane, lundi 28 octobre 2019, 10:05

    Bel édito ! Tellement vrai...

  • Posté par Collignon Jean-michel, lundi 28 octobre 2019, 9:40

    Très juste encore une fois, merci Béatrice Delvaux

  • Posté par Lobet Françoise, mercredi 30 octobre 2019, 4:05

    Je confirme, très bel édito de B.Delvaux !

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs