Les Hindous du monde entier célèbrent le festival des lumières, Diwali (photos)

Si les célébrations de Diwali, le festival des lumières originaire d’Inde, ont commencé il y a déjà dix jours, elles ont atteint leur apogée ce week-end avecdes spectacles et feux d’artifice à couper le souffle.

Katmandou, Nepal.
Katmandou, Nepal. - EPA

Colombo, Sri Lanka.
Colombo, Sri Lanka. - AFP

Difficultés économiques

La fête des lumières hindoue de Diwali est aux commerces d’Inde ce que la haute saison de Noël est à leurs équivalents occidentaux: l’époque où les gens offrent des cadeaux autour d’eux. Mais avec le ralentissement économique du géant d’Asie du Sud, les ventes s’annoncent moroses cette année. Ce ralentissement se fait notamment sentir dans le marché de Mangaldas à Bombay, où les rues sont bordées de boutiques offrant des réductions pour la saison des festivals hindous.

«Diwali n’est pas seulement le festival des lumières, cela représente également la prospérité économique», se désole Jatin Shah, un commerçant. Les hindous marquent Diwali en priant la déesse de la richesse Lakshmi. Des cookies aux voitures, tous les secteurs semblent affectés par la morosité du moral des ménages.

Pollution dans l’air

La capitale indienne New Delhi s'est réveillée lundi dans une grisaille polluée toxique, mais en amélioration par rapport aux années précédentes. La qualité de l'air de la capitale indienne, l'une des grandes villes les plus polluées au monde, se dégrade chaque année sensiblement au moment de ce festival religieux en raison des fumées et métaux lourds relâchés dans le ciel par les explosions.

New Dehli.
New Dehli. - EPA

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous