Consommation d’énergie : 5 mauvaises habitudes à proscrire

Consommation d’énergie : 5 mauvaises habitudes à proscrire

En matière de consommation énergétique, certaines vilaines habitudes ont la peau dure. Des mauvais réflexes qui ont tendance à alourdir vos factures.

Mauvaise habitude n°1
Laisser les chargeurs branchés

Certains diront que les chargeurs modernes ne consomment plus. C’est en partie vrai. Les derniers modèles, qui suivent les normes européennes et qui n’ont pas de transfo, ne consomment rien ou presque rien en stand-by. Mais méfiez-vous des autres : un chargeur de pc portable, par exemple, branché à vide, consomme de l’électricité. Quelques watts, certes, mais au bout de l’année, cela peut atteindre, pour un seul chargeur branché à vide jusqu’à 10 € par an. Et ce n’est pas la seule consommation de veille à sous-estimer ! Pensez au variateur d’intensité de votre lampe à halogène, au témoin lumineux rouge de votre téléviseur, à l’horloge de votre four… Faites le test : l’appareil est chaud, il consomme même éteint !

 

Mauvaise habitude n°2
Faire sécher son linge sur les radiateurs

L’hiver, pour aller vite, il vous arrive de faire sécher certains vêtements sur vos radiateurs. Voire même vos serviettes de bain toute l’année ! Si le système se révèle assez efficace pour le séchage, c’est une catastrophe pour l’efficacité énergétique. En effet, la chaleur reste emprisonnée et le radiateur devra en émettre beaucoup plus pour chauffer la pièce… De plus, l’humidité se répand dans la pièce. Or la chaleur se diffuse moins bien dans l’air humide que dans l’air sec. Solution : faire sécher le linge sur un étendoir proche du radiateur. Pensez aussi à aérer la maison au minimum 10 minutes par jour, même en hiver.

 

Mauvaise habitude n°3
Mettre le chauffage à fond pour qu’il chauffe plus vite

Vous rentrez chez vous et il fait un froid de canard ? Vous poussez le thermostat ou les vannes des radiateurs à fond, pour que ça chauffe plus vite. Un comportement à proscrire. En effet, augmenter le thermostat au maximum ne réchauffera pas la pièce plus vite. Pour la simple raison que la plupart des chauffages fonctionnent de façon uniforme : « on » (la chaudière s’allume)/« off » (la chaudière s’éteint). Vous risquez donc d’atteindre 25°C sans vous en rendre compte … alors que vous ne souhaitez que 20-21°C. Vous consommerez donc plus de combustible. Optez plutôt pour un thermostat intelligent qui vous permettra de régler la température de votre maison à distance pour que la température soit optimale à votre retour !

 

Mauvaise habitude n°4
Rincer la vaisselle avant de la mettre au lave-vaisselle

Vous êtes convaincu qu’il faut rincer la vaisselle avant de la mettre au lave-vaisselle ? Ce n’est pas nécessaire. Aujourd’hui, les tablettes de lave-vaisselle ont justement besoin de vos assiettes sales pour bien fonctionner ! De plus, le lave-vaisselle consomme au total moins d’eau et d’énergie que toutes vos mini-vaisselles à la main. Donc allez-y, mais remplissez la machine, ne la laissez pas à moitié vide. Utilisez aussi le mode Éco pour diminuer la consommation d’eau et d’électricité.

En parlant d’eau, savez-vous combien vous consommez à chaque fois que vous laissez couler le robinet ?

 

Mauvaise habitude n°5
Laver le linge à 60°c ou à 90°c

Laver le linge à 30°C suffit généralement à nettoyer en profondeur les taches. Pourtant, vous continuez à utiliser des programmes à 60 C° ou à 90°C pour le linge de maison, pour « tuer les bactéries ». Cela ne rend pas le linge plus propre, par contre cela consomme jusqu’à 5 fois plus d’énergie. En suivant quelques conseils pour mieux utiliser son lave-linge, les économies seront au rendez-vous.

Besoin de soutien dans votre chasse au gaspillage énergétique ? Le pack UP d’ENGIE propose une solution totalement intégrée. En plus de fournir une énergie verte et belge, le pack UP d’ENGIE permet, grâce au thermostat intelligent boxx, une gestion et un contrôle en temps réel de vos consommations d’énergie. Vous pourrez économiser en moyenne jusqu’à 180 €/an. Luc, Fabienne et Nancy ont déjà pu s’en rendre compte. Alors pourquoi pas vous ?