Accueil Société

La Belgique prête main-forte à la police kazakhe

La Belgique a accepté une demande de coopération judiciaire kazakhe visant Bota Jardemalie. Cette réfugiée politique a été perquisitionnée en présence de deux agents de la dictature.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Les occupants de l’appartement bruxellois n’ont pas entendu les policiers entrer. Vers 6h30, mardi 1er octobre, le domicile de Botagoz Jardemalie, une opposante kazakhe réfugiée politique, est perquisitionné par des officiers de police judiciaire. Les hommes utilisent probablement une clé spéciale, ils ne forcent pas l’entrée. Ce n’est pas Mme Jardemalie qu’ils sortent de son sommeil, mais bien sa mère de 70 ans, son fils de 25 ans et son neveu.

« J’étais au parlement du Conseil de l’Europe à Strasbourg ce jour-là, dans le cadre de mes activités de militante des droits humains », raconte « Bota » Jardemalie, que nous rencontrons dans le patio d’un grand hôtel bruxellois. « Ma mère et mon fils ont été réveillés en sursaut par des hommes armés, vous imaginez le choc. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par stals jean, mercredi 30 octobre 2019, 19:30

    La Belgique serait-elle en définitive un pays de merde au point de ne pas hésiter une seconde à faire passer à la trappe, en relations avec le sordide ultra libéralisme économique fascisant maitre du Monde, des personnes telles que Bota jardemalie? Le Soir pourrait revenir sur l'affaire la saga "Kasakghate" qui dure depuis 1996, et qu'il connait de A à Z, depuis qu'un certain Dehaene et qu'un certain Bodson de Tractebel à l'époque faisaient copain-copain avec des milliardaires plus que douteux, pour obtenir du gaz pendant 20 ans et plus si affinités ... Les barons du MR en affaires courantes qu'ils soient de mèche ou non, joueront les "Ponce Pilate" à propos de cette nouvelle ignominie des méthodes Hitléro-staliniste de sinistre mémoire... Coen Geens le Catho flamand en a vu d'autres, le reste du gouvernement sortant mais toujours en train de jouer les collabos sans vergogne aussi... vais-je être censuré une fouis de plus pour ce commentaire, les paris sont ouverts...

  • Posté par Debrabander Jean, mercredi 30 octobre 2019, 15:20

    C'est qui "la Belgique" qui a accepté cette horreur ?

  • Posté par Léon GILLAIN, mercredi 30 octobre 2019, 14:55

    Si la responsabilité du Ministre GENS ou de son cabinet venait à être démontrée, il serait de toute première exigence que le Roi fasse savoir à l'intéressé la fin définitive de sa carrière politique à tous niveaux ! Quant au Parquet et à l'instance disciplinaire de la juge d'instruction, il est indispensable que les autorités supérieures communiquent sur les décisions sanctionnant leur examen de cette situation d'une gravité tout particulière !

  • Posté par Nicolay Jean-marie , mercredi 30 octobre 2019, 14:52

    Pourtant, en ce qui concerne un autre Kazakh, la Belgique a fait preuve d'une très grande mansuétude : Patok Ch...

  • Posté par CREPIN Hugues, mercredi 30 octobre 2019, 9:36

    Wait and see, maintenant aussi maintenir de tels réseaux d'opposition à l'étranger coûte cher, une opposition à une dictature fait ce qu'elle peut. Malheureusement, parfois, c'est là que se trouvera une faille légale ou qu'un certain légalisme trouve une faille. La Belgique a bien merdé avec le Kazakhstan aussi donc le pays est en situation délicate sur le sujet de la corruption. Situation interpelante mais trois responsables bien rodés qui n'osent pas dire un mot signifie situation compliquée et délicate.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs