Boris Johnson: «Ce sera une élection difficile»

Boris Johnson: «Ce sera une élection difficile»
Photo News

Le Premier ministre britannique Boris Johnson se préparait mercredi à une campagne électorale « difficile » au lendemain du plébiscite des députés en faveur de législatives anticipées en décembre, avec l’objectif de trancher la question du Brexit, boulet du Royaume-Uni depuis plus de trois ans.

Après trois refus, les députés ont fini par approuver mardi à une écrasante majorité la tenue d’un scrutin le 12 décembre pour tenter de sortir de l’impasse du Brexit, qui divise le pays depuis son vote par référendum en 2016.

« Il est temps pour le pays de se rassembler, de réaliser le Brexit et d’aller de l’avant », a commenté Boris Johnson devant des élus de son camp conservateur. « Ce sera une élection difficile et nous allons faire de notre mieux ».

Champion du Brexit

Le chef de gouvernement espère conquérir une majorité absolue au Parlement, dont son gouvernement est actuellement dépourvu, en se positionnant comme le champion du Brexit.

En cas de large victoire, il aurait les mains libres pour faire adopter l’accord de divorce conclu avec l’UE mi-octobre, dont la ratification a échoué au Parlement, et enfin honorer sa promesse de faire sortir le Royaume-Uni de l’Union.

Malgré son engagement, répété à l’envi, de réaliser « coûte que coûte » le Brexit le 31 octobre, il avait été contraint de demander un nouveau report de trois mois aux Européens.

« C’est le Parlement qui a empêché la mise en œuvre du Brexit », a dénoncé mercredi le ministre de la Santé Matt Hancock sur la BBC.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. CLIMATE CONFERENCE COP25 MADRID WEDNESDAY

    COP25: les Belges proches d’un accord sur un plan climat insuffisant

  2. Charles Michel, président du Conseil européen, et Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

    Le premier sommet européen de Charles Michel s’ouvre sur l’âpre bataille pour le climat

  3. Le modèle confédéral version N-VA soulève plusieuyrs objextions qui doivent impérativement être mises en débat.

    Carte blanche: «Confédéralisme: trois difficultés fatales?»

La chronique
  • Requiem pour M.

    Une femme blonde habillée de noir avec un collier de perles, embrasse le visage d’une jeune femme aux cheveux très courts, façon punk, allongée dans son cercueil. L’image est incroyable. Insoutenable pour certains, troublante pour d’autres. Très belle en fait, et forte, si forte. Cette photo, parue avec bien d’autres dans le New York Times en fin de semaine dernière est celle de Marieke Vervoort, athlète paralympique belge et multimédaillée. C’est Marieke qui est dans ce cercueil de bois, et c’est sa maman Odette qui l’embrasse, alors qu’elle vient juste de mourir. A sa demande. Par euthanasie.

    Cette photo d’une intimité absolue, les parents de Marieke l’ont découverte en même temps que les lecteurs du New York Times sur le site du journal, le jour de la publication d’un très long article qui raconte la mort désirée de l’athlète paraplégique, mais aussi des mois qui ont précédé cette fin de vie vécue comme une libération. Le dimanche, le journal américain a publié le récit complet dans un...

    Lire la suite

  • Le grand fossé de l’impeachment, dans l’Amérique de Trump

    Montez ! Sautez dans le traîneau des esprits de Noël, et laissez-vous mener par-delà les villes et les champs, pour entrer dans les chaumières et prendre le pouls des foyers américains ! Cette radioscopie à la Dickens, dont rêvent tous les sondeurs depuis l’élection surprise de Donald Trump en 2016, ne vous réjouirait guère : jamais depuis la guerre de Sécession (1861-1865), nos cousins n’ont été plus divisés, ne se sont ainsi entre-déchirés, au point de reconsidérer, de plus en plus fréquemment, leur participation au sacro-...

    Lire la suite