Accueil Société

L’annulation de la COP25 au Chili entraîne surprise et consternation en Belgique

Officiels et ONG belges font face à une situation inédite. Pour des raisons purement logistiques, il semble impossible d’organiser la COP25 en temps et heure.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La décision du Chili de renoncer à la Conférence mondiale sur le climat COP25 a pris tout le monde de court ce mercredi. La COP25 qui devait se tenir du 2 au 13 décembre est-elle purement et simplement annulée ? Va-t-elle avoir lieu en autre endroit du globe ? Et dans quels délais ?… Ces questions restent pour l’instant sans réponse.

► Le Chili renonce à organiser la COP25 alors qu’Adélaïde Charlier et Anuna De Wever traversent l’Atlantique en voilier

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Vandersleyen Thomas, jeudi 31 octobre 2019, 11:54

    Si un meeting demande déjà une logistique de plusieurs mois, comment comptent-ils prendre des actions concrètes à court et moyen terme ? Et puis, ces rassemblements sont ils vraiment efficaces ?

  • Posté par Bernard Jean-pierre, mercredi 30 octobre 2019, 19:39

    En tous cas cela limitera l'impact climatique du déplacement de ces milliers de participants. Pourquoi ne pas organiser une vidéo conférence, cela coûterait moins cher et polluerait beaucoup moins. Voilà une façon de montrer que l'on applique à soi-même ce que l'on veut imposer aux autres !

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 30 octobre 2019, 21:08

    Oui mais ce serait moins amusant et cela ne ferait pas le buzz

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs