Accueil Sports Football Football à l'étranger

Lukaku a-t-il besoin de ressentir la confiance de son entraîneur?

Le Diable rouge ne cesse d’empiler les buts depuis son arrivée à l’Inter sous Antonio Conte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Plus encore que de muscles, Romelu Lukaku est fait de chair et d’os. Sa cuirasse irrésistible cache un grand cœur. Une sensibilité à fleur de peau en tout cas. Son 7e but en 10 matchs de championnat avec l’Inter montre à quel point « Big Rom » fonctionne à la confiance. A ce besoin primordial que son entraîneur croie en lui.

D’ailleurs, le Diable rouge n’avait laissé planer aucun doute à la fin de la saison dernière sur sa ferme volonté de rejoindre, enfin, Antonio Conte, qu’il pressentait comme « son entraîneur idéal » – une appréciation réciproque –, une envie tout aussi forte que celle de quitter Ole Gunnar Solskjaer.

Peu considéré par le successeur de José Mourinho à Manchester United, Lukaku a d’ailleurs affiché, avec le Norvégien sur le banc, son plus faible ratio (0,38) en Premier League depuis sa première saison vraiment complète, en 2012-13, sous Steve Clarke à West Bromwich.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs