Climat: environ 300 millions de personnes menacées par la montée des océans en 2050

Climat: environ 300 millions de personnes menacées par la montée des océans en 2050
Capture d’écran - Carte interactive Climate Central

Au moins trois fois plus de personnes dans le monde sont menacées par l’élévation du niveau de la mer, comparé aux estimations passées, dévoile une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications. Selon ces nouvelles estimations, environ 300 millions de personnes seront confrontées à des inondations côtières au moins une fois par an d’ici 2050, si les émissions de carbone restent élevées. D’après les précédentes estimations, ce chiffre était d’environ 80 millions.

En 2100, environ 360 millions de personnes pourraient être touchées par ces inondations. Il s’agit de 110 millions de plus que les estimations précédentes.

Ces conclusions sont tirées d’une étude réalisée par un chercheur en arithmétique, Scott Kulp, et par un climatologue de l’université américaine de Princeton, Benjamin Strauss, et relayée par nos confrères du « Het Laatste Nieuws ».

Émissions contrôlées ou non, les pays asiatiques enregistrent les plus fortes augmentations de terres menacées. Les évaluations révèlent que même avec des réductions modérées des émissions de gaz à effet de serre, les régions de six pays asiatiques, soit 237 millions de personnes, pourraient faire face à des menaces annuelles d’inondations côtières d’ici 2050, environ 183 millions de plus que les évaluations précédentes.

En Belgique, les zones à risque pourraient s’étendre jusqu’à Termonde, Bruges et Malines.

Un scénario inquiétant qui pourtant « n’est pas inéluctable », pointent les deux chercheurs. « L’homme peut encore défendre son pays face à la montée des eaux. Mais, les gouvernements doivent fournir davantage de ressources pour protéger leurs citoyens », concluent-ils.

Sur le même sujet
BelgiqueAsie du Sud
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous