Incendie de Lubrizol: Macron hué à Rouen par des manifestants qui réclament sa démission (vidéos)

Incendie de Lubrizol: Macron hué à Rouen par des manifestants qui réclament sa démission (vidéos)
AFP

Comme il s’y était engagé, Emmanuel Macron est venu mercredi soir à Rouen saluer la « compétence » et le « sang froid » des services de l’État et tenter de rassurer une population toujours inquiète des conséquences de l’incendie de l’usine chimique Lubrizol. Une visite toutefois fort contestée.

Ce mercredi, le président français a affirmé qu’il n’y avait pas eu de « défaillance des services de l’État » dans la gestion de l’incendie de l’usine chimique Lubrizol le 26 septembre dernier. Des propos qui ont fait bondir de nombreux manifestants rassemblés devant l’Hôtel de ville de Rouen, réclamant, entre des sifflets et des cris, la démission du président.

Alors que le président français déambulait dans les rues de la ville normande à la rencontre des habitants, une riveraine en colère l’a interpellé : « C’est une honte ! », a-t-elle scandé, accusant le président de « passer des lois par-derrière pour nous voler ». « Le pays est en révolte, cela va être de pire en pire. Tout le monde se réveille et vous fermez les yeux », a-t-elle dénoncé, haussant le ton et coupant net la parole du président.

« Les services de l’État ont agi avec compétence, avec beaucoup de sang-froid, beaucoup de professionnalisme », avait souligné un peu plus tôt dans la journée le président de la République lors d’un point presse à la mairie de Rouen. « De là où je suis, je n’ai pas vu de défaillance, au contraire », a-t-il assuré.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous