NBA: main gauche cassée pour Stephen Curry, meneur de Golden State (vidéo)

©AFP
©AFP

La star de Golden State Stephen Curry s’est cassé la main gauche après être très mal retombé sur une pénétration au cours de la lourde défaite concédée contre Phoenix (121-110), a annoncé mercredi soir son équipe des Warriors.

« Curry à la main gauche cassée », a indiqué laconiquement la franchise de San Francisco sur son compte Twitter. Un verdict tombé une vingtaine de minutes à peine après l’action de jeu qui a été fatale au double MVP (2015, 2016) lors du troisième quart-temps d’un match à bien des égards épouvantable pour son équipe, qui avait encaissé un 43-14 indigne de son statut lors des 12 premières minutes.

En s’engageant assez vite dans la raquette, Curry a percuté Aron Baynes puis basculé au sol, avant que l’intérieur des Suns ne chute à son tour, mais sur sa main gauche qui n’est pas celle avec laquelle il shoote.

Le meneur des Warriors s’est immédiatement tenu la main en grimaçant, tentant de la secouer comme pour évacuer une douleur. En vain : après avoir essayé de rester dans la partie pour les lancers francs qui lui ont été accordés, il a fait signe à son banc pour un temps mort et a dû repartir au vestiaire.

« C’est un vrai coup dur pour nous », a commenté, très marqué, l’entraîneur des Warriors Steve Kerr en conférence de presse d’après match. « C’est le genre de chose qui arrive malheureusement. Aron Baynes est venu me voir dès la fin du match pour me demander des nouvelles de Steph et vous pouviez sentir qu’il était désolé », a-t-il poursuivi.

« Je me sens mal pour lui. Quand ce genre de joueur, qui représente dignement la Ligue, est au plus mal ce n’est pas bon, particulièrement quelqu’un comme Steph qui a fait tellement pour rendre le basket si excitant », a déploré le coach de Phoenix, Monty Williams.

Selon ESPN, le joueur âgé de 31 ans s’est fracturé le second métacarpe, à savoir l’os long de l’index.

Sans confirmer cette information, le manager général des Warriors a indiqué que Curry devait passer une IRM (image par résonance magnétique) et un scanner, qui détermineront si une intervention chirurgicale est nécessaire et son temps de rétablissement.

Pour Golden State, cette blessure est un terrible coup dur. Déjà privé au moins jusqu’au printemps de son autre joueur majeur Klay Thompson, qui soigne une rupture des ligaments croisés du genou gauche, le finaliste de ces cinq dernières saisons en NBA (trois fois sacré en 2015, 2017, 2018) est méconnaissable en ce début d’exercice.

Si l’absence de Curry s’avère assez longue, les Warriors ont de fortes chances de manquer les play-offs en fin de saison.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • ©News

    Par S.Dr.

    Basket

    La Coupe de Belgique au cœur des ambitions carolos

  • ©News

    Par Jonas Bernard

    NBA

    Le sport US en vacances en Europe, avant de s’y installer?

  • Le quadragénaire aimerait vraiment rester dans le coaching.

    Par Stéphane Druart

    Euromillions League

    Basket: Serge Crevecoeur jette l’éponge, avant le Brussels?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. TOPSHOT-CHINA-HEALTH-VIRUS

    Coronavirus en Belgique: «Il ne faut pas céder à la panique, on est prêts»

  2. «
Je suis faite de cette féminité exubérante et révolutionnaire et de quelque chose de méditerranéen qui est plus terrien et ancestral.
»

    Monica Bellucci au «Soir»: «J’ai mis ma beauté au service du cinéma»

  3. Les présidents du PS et du SP.A, Paul Magnette et Conner Rousseau, ont pris part aux vœux de leurs partis et réciproquement. © Belga.

    Les familles politiques unies en apparence dans un pays désuni à l’évidence

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite

  • Affaire Nethys: parole de consultant, parole d’évangile?

    Quand je serai grand, je ferai consultant » : c’est le tweet d’un de nos confrères de l’Echo, qui publiait ce vendredi les sommes versées par Nethys à McKinsey ces cinq dernières années. C’est la nouvelle présidente d’Enodia, actionnaire de Nethys, la socialiste Julie Fernandez Fernandez, qui révélait les vingt millions d’euros payés au consultant entre 2014 et 2019. Un chiffre qui n’est pas définitif puisque McKinsey est à l’œuvre depuis bien plus longtemps aux côtés des ex-dirigeants liégeois. La présidente...

    Lire la suite