L’expertise psychologique de Lelandais dévoilée: «J’ai eu l’impression que Maëlys me voulait du mal»

L’expertise psychologique de Lelandais dévoilée: «J’ai eu l’impression que Maëlys me voulait du mal»
Jean-Francois SOUCHET

Une analyse psychologique de Nordahl Lelandais a été dévoilée ce jeudi, rapporte BFM TV qui s’est procuré le document de 73 pages. L’experte, qui a rencontré l’homme à cinq reprises durant plus de deux heures, le décrit comme un manipulateur narcissique dénué de sentiment de culpabilité.

Lelandais: les nouvelles révélations glaçantes d’un détenu appuient les soupçons de pédophilie sur Maëlys

Durant les entretiens, Nordahl Lelandais est également revenu sur le jour du drame, affirmant ne jamais avoir eu l’intention de faire du mal à la petite Maëlys, âgée de 9 ans. C’est durant la nuit du 26 au 27 août 2017 que l’ancien militaire a fait monter dans sa voiture la jeune fille, lors d’une fête de mariage en Isère.

« C’était pas moi le conducteur ! J’étais zombie ! Comme si c’était une entité qui s’emparait de moi. Comme dans un jeu vidéo », a-t-il déclaré à la psychologue. Il explique avoir été « envoûté d’un démon, d’un diable. » « J’ai eu l’impression que Maëlys voulait m’agresser, qu’elle me voulait du mal », s’est-il justifié.

Des explications qui n’ont pourtant pas convaincu l’experte. « Nordahl Lelandais ne pouvait que passer à l’acte, détruire l’autre », indique-t-elle tout en soulignant « une insensibilité morale et une imperméabilité au sentiment de culpabilité car la notion même de faute lui paraît incompréhensible. »

Elle constate également une « mythomanie constante » et une capacité à « manipuler » accentuée par son impression d’être en « position de toute puissance ».

Sur le même sujet
Système judicaireIsère
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous