Masters WTA: Barty se joue facilement de Kvitova et se hisse dans le dernier carré

©AFP
©AFP

La N.1 mondiale Ashleigh Barty s’est qualifiée pour les demi-finales du Masters féminin de tennis. Jeudi à Shenzhen, en Chine, l’Australienne a pris la mesure de la Tchèque Petra Kvitova (WTA 6) sur le score de 6-4, 6-2 dans le cinquième match du groupe rouge.

Ce duel est devenu un classique de cette saison 2019, les deux joueuses s’affrontant pour la cinquième fois de l’année sur le circuit. Si Kvitova menait 4-2 avant la rencontre, elle restait sur deux défaites de rang contre Barty.

Performante sur sa mise en jeu et profitant des 20 fautes directes de la Tchèque dans la première manche, Barty a logiquement pris les commandes de la rencontre.

Sur du velours grâce à deux rapides breaks dans la seconde manche, la lauréate de Roland-Garros 2019 a plié la rencontre avec autorité après 1h26 de jeu. « J’ai joué un très bon match et j’en suis ravie », a déclaré Barty sur le court quelques secondes après sa victoire. « J’ai été agressive et très bonne sur mon service, je pense que ça a fait la différence. »

Lauréate des Masters en 2011 et finaliste en 2015, Kvitova est éliminée. La deuxième place du groupe se jouera dans la foulée entre la Suissesse Belinda Bencic (WTA 7) et la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 10).

Mercredi, l’Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 8), tenante du titre, s’est qualifiée pour les demi-finales grâce à une victoire en deux sets contre Simona Halep (WTA 5) dans le groupe mauve. La Roumaine et la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 2) s’affronteront vendredi pour le deuxième ticket.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Justine Henin avoue avoir adoré redécouvir les pétits coins de sa région, en famille, durant ce confinement.

    Par Propos recueillis par Yves Simon

    ATP - WTA

    Justine Henin: «Il faudra apprendre à faire le deuil de certaines choses…»

  • Elle embrasse la Coupe Suzanne Lenglen, comme elle l’avait promis, 11 ans avant, à sa maman
! @News

    Par Un reportage d’Yves Simon

    Grands Chelems

    Justine Henin fête ses 38 ans ce lundi: «Elle ne pouvait naître qu’à Roland-Garros, c’était écrit!»

  • PHOTO NEWS

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    S’il a bien lieu, l’US Open n’aura jamais aussi mal porté son nom

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous