RD Congo: 22 morts dans l’accident d’un camion de transport de minerais

Au moins vingt-deux personnes sont mortes et dix autres blessées dans l’accident d’un camion de transport de minerais survenu vendredi sur une route du sud-est de la République démocratique du Congo, a annoncé la police congolaise.

Le bilan provisoire de cet accident qui a eu lieu dans la province de Tanganyika est de « 22 tués, plus 10 blessés graves », a annoncé la police sur son compte twitter.

De nombreux passagers se trouvaient sur le chargement de cassitérite quand le camion s’est renversé à la hauteur du village de Mutetenya, sur la route reliant Manono à Lubumbashi.

Il s’agit d’un camion de l’entreprise Mining Mineral Resources (MMR), une firme indienne immatriculée en Tanzanie. La RDC a projeté de produire 30.187,06 tonnes de cassitérite en 2019.

Selon Pierre Mukamba, l’administrateur du territoire minier de Manono (Tanganyika), le camion a heurté « une grosse pierre avant de faire un tonneau ».

Les accidents de la circulation sont fréquents en RDC, où les infrastructures sont mal entretenues et où la très grande majorité des axes routiers sont des pistes en terre.

En l’absence d’un système de transport adéquat, des passagers montent à bord des véhicules de transports des marchandises pour se déplacer d’un point à l’autre dans des conditions souvent risquées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous