«Te casser les jambes», «Tuer ta femme», «Ta fille aura un cancer»: après avoir pété les plombs, Granit Xhaka met les choses au point à Arsenal

«Te casser les jambes», «Tuer ta femme», «Ta fille aura un cancer»: après avoir pété les plombs, Granit Xhaka met les choses au point à Arsenal
Photo News

Moins d’une semaine après avoir pété les plombs face à Crystal Palace en Premier League, Granit Xhaka a décidé de réagir sur les réseaux sociaux pour mettre les choses au clair, et de s’excuser auprès des fans suite à son jet de brassard.

«  Après avoir pris du temps pour réfléchir sur ce qui est arrivé dimanche après-midi, je voudrais vous donner une explication plutôt qu’une réponse rapide. La sensation de ne pas être compris par les fans, les attaques répétées après les matches et sur les réseaux sociaux ces dernières semaines m’ont fait mal. Des gens ont dit des choses du genre ‘Nous allons te briser les jambes’, ‘nous allons tuer ta femme’, ou ‘nous espérons que ta fille aura un cancer’. Cela m’a énervé et j’ai fini par exploser. Je me suis emporté et j’ai réagi d’une manière irrespectueuse pour les supporters de notre club, pour l’équipe et pour moi-même. Ça n’a jamais été mon intention et je suis désolé si c’est ce que les gens ont pu penser.  »

Pour rappel, Xhaka avait été remplacé par son entraîneur alors qu’Arsenal était en difficulté face à Crystal Palace après avoir mené de deux buts. Copieusement sifflé par son propre public, le Suisse s’était emporté, et avait insulté les supporters gunners, avant de jeter son brassard de capitaine et son maillot au sol.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Mathieu Golinvaux

    Par Propos recueillis par Frédéric Larsimont

    Division 1A

    Harlem «Bison» Gnohéré: «J’ai prouvé partout que je n’étais pas un buteur rondouillard de D2»

  • Sebastien Smets

    Par E.Px.

    Standard

    Mbaye Leye revient sur son départ du Standard: «Le terrain commence à me manquer»

  • Face à l’Islande, il n’y avait pas de fans dans les tribunes.

    Par Frédéric Larsimont

    Diables rouges

    Diables rouges: l’Union belge affine un plan pour le retour de 8.300 supporters

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous