Accueil Monde États-Unis

Destitution de Trump: à un an de la présidentielle, le Congrès choisit le saut dans l’inconnu

Les députés de la Chambre des représentants ont franchi le pas jeudi : ils ont ouvert officiellement une procédure de destitution à l’encontre de Donald Trump. Cet événement, le troisième seulement du genre dans l’histoire contemporaine des Etats-Unis, ouvre une nouvelle ère d’incertitude.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Une ambiance de fin de règne, mais lequel ? Celui de Donald Trump, à la présidence des Etats-Unis, ou de la majorité démocrate à la Chambre des représentants, constituée à la faveur d’un raz-de-marée électoral en novembre 2018, mais qui pourrait bien se désagréger tout aussi promptement dans un an, lorsque 200 millions d’électeurs retourneront aux urnes pour choisir leur président et renouveler partiellement leur représentation parlementaire ? Jeudi, la Chambre basse du Parlement américain a donc sauté dans l’inconnu, en votant par 232 voix contre 196 l’ouverture officielle d’une procédure de destitution à l’encontre de Trump.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Vynckier Albert, samedi 2 novembre 2019, 11:59

    sur un plan cinématographique: tant que trump gardait en mémoire qu'il n'aurait jamais dû être président, tout lui réussirait. s'il pense que c'était un élu avant la lettre qui aurait hérité de prérogatives à la naissance , ce que j'imagine contraire à l'esprit du self-made man, il perdrait toute la confiance que les américains placent encore en lui.

  • Posté par Istasse Bernard, vendredi 1 novembre 2019, 21:51

    Mr Picard, votre analyse relativement non conventionnelle (no common wisdom), donne un excellent aperçu de la réalité américaine; Trump est atypique, s'exprime (?) avec une logique qui nous perturbe - cfr son débat avec Hillary Clinton -, mais qui n'est pas l'idiot diabolique que votre con-frère de la Libre, le sieur Paquet, sinologue mineur se prenant pour Simon Leys et américanologue exilé se croyant successeur de Lachterman, et n'est pas le génie de la Fox-News. Espérons que durant les nombreux mois qui suivent, nous puissions enfin entendre une voix rationnelle, la vôtre.

  • Posté par Grulois Stanislas, vendredi 1 novembre 2019, 19:47

    De deux choses l'une. Soit on se dirige vers une destitution en bonne et due forme, soit on prépare le terrain en vue de l'élection de 2020. Dans le premier cas les sénateurs républicains prendront leur courage à deux mains et se dissocieront de ce boulet qu'est Trump en voulant sauver leur peau politiquement parlant. Dans ce cas un autre républicain sera élu. Dans le second cas, les démocrates veulent démontrer ce qu'est réellement Trump et faire en sorte qu'il soit battu le 3/11/20 en orientant les débats sur l'essentiel à discuter dans un programme électoral. Mais il faudra un candidat démocrate fort et intègre qui saura, le cas échéant, descendre au niveau de Trump (Mais pas trop) pour rendre les coups.

  • Posté par Grulois Stanislas, vendredi 1 novembre 2019, 23:39

    @Gabriel Jacqueline, difficile de croire en la destitution effectivement. L'enjeu, selon moi, est de faire prendre conscience aux élus de tous bords de ce qu'est réellement Trump. Et de réveiller les consciences des électeurs afin que les vrais défenseurs de la démocratie aillent voter en novembre prochain. Parce que ce que Trump proposera en cas de second mandat ne sera rien de moins qu'une révision de la constitution. Il a déjà posé les jalons de la dictature dans son pays. Pelosi a raison de parler du véritable enjeu dans cette affaire : la préservation de la démocratie.

  • Posté par Gabriel Jacqueline, vendredi 1 novembre 2019, 20:24

    Je doute que cette destitution puisse aboutir. Trump ne nous paraît pas très crédible à nous, Européens, mais en est-il de même pour l'Américain lambda? Pas sûr. Le décès du chef de l'E.I. pourrait être une fake-news de plus (les photos sont peut-être fausses?). Qui et quoi croire?

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs