Accueil Sports Football Football belge Standard

Le Standard s’exporte mieux mais n’a pas toujours été récompensé

À défaut d’en avoir été récompensé sur le plan comptable, le Standard, parfois si friable loin de Sclessin, a offert un visage plus séduisant à l’Antwerp, à Francfort et à Bruges. À confirmer !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Si elles n’ont rapporté que deux points, les trois sorties disputées à l’Antwerp, à Francfort et à Bruges, ont montré que le Standard avait évolué en déplacement. Qu’il avait gagné en solidité et en maturité, ce qui était l’une des priorités définies par Michel Preud’homme lors de son retour à Liège. Dans ce sens-là, le rendez-vous de dimanche à Gand sera un nouveau révélateur. Parce que l’équipe de Jesse Thorup demeure la seule, parmi l’élite, à ne pas avoir encore perdu le moindre point à la Ghelamco Arena en championnat, où elle a enchaîné six succès de rang avec une moyenne de 3 buts inscrits par rencontre. C’est dire l’ampleur du défi proposé aux joueurs liégeois, qui voudront effacer des tablettes le FC Bruges, dernier club à l’avoir emporté à Gand (0-1), le 5 mai 2019.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Analyse Standard: Calut a une très belle carte à jouer

Titularisé dimanche face au FC Bruges, le jeune (18 ans) Alexandro Calut, arrivé au Standard en 2016 en provenance de Genk, est prêt à saisir sa chance. Et à prouver à sa direction qu’il n’y a peut-être pas lieu de se renforcer au poste d’arrière gauche. La balle est dans son camp.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs