Accueil Culture

Ramal Trip, showman né sur le piétonnier de Bruxelles

C’est le roi des vidéos improvisées, filmées avec son téléphone et postées depuis quelques jours sur Facebook. Le Marolien d’origine syrienne réinvente aujourd’hui l’image du pur Dikkenek.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Il y a Stromae et la place Louise, inséparables dans l’imaginaire bruxellois depuis un certain « Formidable », clip tourné en caméras cachées à la veille de l’été 2013.

Y aura-t-il bientôt une alliance symbolique entre le boulevard Anspach et Ramal Trip, dont les vidéos improvisées avec un iPhone et postées depuis la mise sur pied du piétonnier ne cessent depuis dix jours de faire le buzz ?

Stromae, Ramal Trip. Deux incarnations de la nouvelle jeunesse zinneke, tout à la fois « brusseleir » et aux origines étrangères – à moitié rwandaises pour le premier, syriennes pour le second. Deux personnalités, surtout, qui se sont imposées en exploitant les nouvelles technologies : Twitter, Facebook, I-Phone 6, Youtube.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs