Décès d’un pilote indonésien en marge du GP moto de Malaisie

Décès d’un pilote indonésien en marge du GP moto de Malaisie
AFP

Le pilote indonésien Afridza Munandar est décédé des suites d’un accident lors d’une course de l’Asia Talent Cup sur le circuit de Sepang samedi, en marge du Grand Prix moto de Malaisie, ont annoncé les organisateurs.

Munandar, 20 ans, participait à une manche de l’Asia Talent Cup, courue sur des Moto3, une des formules de promotion vers le MotoGP mises en place par son promoteur, la Dorna, à destination des jeunes pilotes d’Asie et d’Océanie.

L’accident s’est produit au premier tour, au virage 10, et la course a été immédiatement interrompue, est-il précisé dans un communiqué des organisateurs. Le pilote a d’abord reçu des soins médicaux en bord de piste, avant d’être transféré à l’hôpital de Kuala Lumpur par hélicoptère.

« En dépit des efforts des équipes médicales du circuit et de l’hôpital, Munandar a succombé à ses blessures peu après », précise encore le communiqué.

Avec deux victoires, deux deuxièmes places et deux troisièmes places, il était troisième au classement des pilotes et en lice pour le titre.

Tous les pilotes de l’Asia Talent Cup ont voté en faveur du maintien de la deuxième course dimanche en hommage à Munandar, indiquent les organisateurs.

Une minute de silence aura lieu sur la grille de départ avant les courses de Moto3, Moto2 et MotoGP.

« Triste jour pour la moto », a notamment réagi sur Twitter le champion du monde espagnol Marc Marquez (Honda), qui s’élancera 11e dimanche après une chute en qualifications, dominées par le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT). « Repose en paix Afridza. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous