Coupe du monde de rugby: une victoire qui va «au-delà du rugby» pour Habana et Jean De Villiers

Coupe du monde de rugby: une victoire qui va «au-delà du rugby» pour Habana et Jean De Villiers
Photo News

La victoire de l’Afrique du Sud en finale de la Coupe du Monde de rugby au Japon, samedi, va « bien au-delà du rugby », se sont réjouis deux anciennes stars des Springboks, Bryan Habana et Jean De Villiers après le match.

« Je dois prendre un moment pour digérer tout ça. C’est ce dont sont faits les plus beaux rêves (…) cela dépasse tellement le seul rugby », a estimé l’ancien ailier sur la chaîne ITV après que le premier capitaine noir des Boks, Siya Kolisi, eut soulevé le trophée mondial d’un sport qui a vécu des décennies sous le joug de la politique d’apartheid dans son pays. « Ce moment restera gravé pour toujours en chaque Sud-africain. »

La victoire 32 à 12 des Boks sur l’Angleterre samedi a offert un troisième titre mondial aux Sud-Africains. Habana, qui compte 124 sélections, était dans l’équipe sacrée en 2007.

Il espère que cette victoire marquera un tournant pour le pays et pour le sport. « Cela va bien au-delà du rugby », a-t-il estimé.

Cette compétition « aura transformé tellement de choses. Siya Kolisi, merci d’avoir donné espoir à l’Afrique du Sud, merci d’inspirer les Sud-Africains », a poursuivi Bryan Habana.

« C’est incroyable de voir une histoire comme celle de Siya et le parcours qu’il a eu au cours des sept dernières années. »

« Voir un gars galvaniser une équipe qui ne semblait pas pouvoir gagner il y a 18 mois est extraordinaire. Avec lui à la barre, j’espère que cette histoire va durer longtemps », a-t-il ajouté.

« Pour tout le pays »

Pour l’ancien ailier, l’Afrique du Sud a été de loin la meilleure équipe, et a considérablement amélioré sa performance après sa victoire en demi-finale contre le pays de Galles. « C’est absolument phénoménal. Personne ne s’attendait à une telle démonstration. Ils ont gagné toutes les grandes batailles. »

L’ancien capitaine des Springboks, Jean de Villiers a, lui aussi, salué samedi le triomphe de l’Afrique du Sud lors de la finale. « C’est pour tout le pays », a-t-il déclaré. « La signification (de la victoire) va au-delà d’un simple match de rugby qui a été gagné. »

Il a rendu hommage à l’entraîneur Rassie Erasmus et à Siya Kolisi pour le travail accompli depuis plus d’un an. « Nous étions abattus, mais ils ont réussi à s’en sortir et à soulever ce beau trophée », a analysé celui qui a été le capitaine des Springboks lors de la Coupe du monde 2015 avant de se blesser à la fin du tournoi.

Comme Habana, Jean De Villiers a évoqué les problèmes politiques et économiques sud-africains. « Nous avons besoin de ce genre de positivité dans notre pays. Soudain, nous nous sentons tellement mieux en Afrique du Sud. C’est tout simplement incroyable », a-t-il estimé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous