Rafales de 130 à 140 km/h: quinze départements en vigilance orange en France

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Reuters

Sept nouveaux départements ont été placés en vigilance orange en raison d’un risque de vents « très forts » dimanche, portant ainsi à 15 le nombre de départements concernés, a indiqué Météo-France samedi après-midi.

De fortes rafales de vent balaient la Belgique : la Côte placée en alerte jaune

Après huit départements de l’arc atlantique déjà placés en vigilance orange (Charente, Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Deux-Sèvres, Vendée et Vienne) la vigilance « vent » a été étendue vers le Massif Central à sept départements supplémentaires : Allier, Cantal, Corrèze, Creuse, Dordogne, Puy-de-Dôme et Haute-Vienne.

Ces départements subiront à partir de dimanche à 1h la première tempête automnale nécessitant une vigilance particulière, indique l’organisme météo. Météo France conseille de limiter ses déplacements dans ces départements.

La dépression liée à la tempête « Amélie » se situait samedi après-midi au large de l’Irlande et se creuse progressivement. Elle doit toucher le littoral atlantique dans la seconde partie de la nuit de samedi à dimanche, s’accompagnant de vents très forts. La tempête se décalera « assez rapidement » vers l’est dimanche en cours de matinée, les vents perdront alors progressivement en intensité, a précisé Météo-France.

De fortes rafales de vent

Les rafales attendues sont de l’ordre de 130 à 140 km/h sur les littoraux, les plus fortes sur les départements de Charente-Maritime et Gironde. Dans l’intérieur des terres, ainsi que sur une frange littorale des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, on attend jusqu’à 110/120 km/h, et sur les autres départements entre 90 et 110 km/h.

Par ailleurs, une vigilance vagues-submersion (de niveau jaune) a été également déclenchée pour le littoral aquitain et charentais : les vents génèrent de très fortes vagues et une forte surélévation du niveau de la mer.

Le long du littoral, les forts déferlements de ces vagues risquent d’engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables. L’intensité du phénomène est plus marquée au moment de la pleine mer (vers 7 ou 8h dimanche matin, coefficient 51), a précisé l’opérateur.

Le bassin d’Arcachon risque d’être concerné par des fortes vagues et une surcote importante (de plus de 50 cm). Le flux de sud-ouest soutenu va retarder la baisse du niveau d’eau, a mis en garde Météo France.

Certaines portions du littoral méditerranéen, où de forts vents sont attendus et peuvent entraîner de très fortes vagues, ont également été placés en vigilance vagues-submersion (de niveau jaune).

Sur le même sujet
MétéoBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous