La Commission des litiges se penchera mardi sur l’arrêt d’OHL/Union en Proximus League

La Commission des litiges se penchera mardi sur l’arrêt d’OHL/Union en Proximus League
belga

Oud-Heverlee Louvain devra probablement s’expliquer mardi sur la panne de courant qui a contraint à arrêter le choc de D1B contre l’Union Saint-Gilloise vendredi au Den Dreef. La partie a été interrompue à quatre reprises avant l’arrêt définitif. Le score était alors de 0-0. OHL risque une défaite par forfait.

Après une interruption de 30 minutes, l’arbitre Vermeire a mis un terme à la rencontre, comme le stipule le règlement.

Décision attendue à la Commission des litiges

La Commission des litiges devra prendre une décision par rapport à cette partie. Selon la direction louvaniste, une panne de courant dans rue Cardinal Mercier voisine a provoqué la disparition de la lumière dans le stade. La cause exacte sera étudiée plus en détail. Pour un tel dossier, la procédure accélérée n’est en principe pas d’application, mais vu l’incertitude qui règne pour le gain de la première période en D1B, l’Union belge de football (URBSFA) invoque l’urgence. OHL et l’Union ont déjà été invités à comparaître mardi 5 novembre devant la Commission des litiges, a confirmé le porte-parole de l’URBSFA Pierre Cornez. Si les deux clubs sont d’accord sur la date, une décision peut suivre dès la semaine prochaine.

La 13e journée constitue l’avant-dernière de la première période. Elle se poursuit samedi et dimanche. Pour l’instant, OHl est en tête avec 25 points, devant Virton (24), Westerlo et l’Union (22).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous