Mali: le groupe Etat islamique revendique l’attaque meurtrière qui a tué 49 soldats

Mali: le groupe Etat islamique revendique l’attaque meurtrière qui a tué 49 soldats
AFP

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué samedi dans un communiqué une attaque meurtrière menée la veille contre un camp de l’armée au Mali qui a tué 49 soldats dans le nord-est du pays.

« Des soldats du califat ont attaqué une base militaire où sont stationnés des éléments de l’armée malienne apostate dans le village d’Indelimane, dans la région de Ménaka », indique l’EI dans un communiqué signé « Province Afrique de l’Ouest », publié sur ses chaînes Telegram et qui rapporte « des affrontements avec différents types d’armes ».

L’armée malienne a subi vendredi un de ses plus gros revers de ces dernières années avec la mort de 49 soldats dans une nouvelle attaque « terroriste » à Indelimane, près du Niger. Ce bilan, annoncé samedi par l’armée sur sa page Facebook, est l’un des plus importants qu’elle a enregistrés depuis l’invasion jihadiste à partir de 2012 dans le nord du pays et qui s’est progressivement étendue vers le centre et les Etats voisins.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous