Charles Michel accentue la pression sur le PS et la N-VA: «Une forme de faiblesse, sinon de lâcheté»

Charles Michel accentue la pression sur le PS et la N-VA: «Une forme de faiblesse, sinon de lâcheté»
Bruno D’Alimonte

Ce lundi, les deux « préformateurs », Rudy Demotte (PS) et Geert Bourgeois (N-VA), doivent remettre leur rapport de mission au roi Philippe alors qu’il semblerait que les discussions n’ont guère progressé en vue de constituer une majorité capable de gouverner le pays. Pour l’ex-Premier ministre Charles Michel, « il est urgent » que le PS et la N-VA prennent enfin « leur responsabilité. »

« Le courage, c’est de prendre ses responsabilités et de faire des compromis. Personne n’a la majorité absolue en Belgique », a lancé sur la Première le nouveau président du Conseil européen, dénonçant « une forme de faiblesse, sinon de lâcheté » de la part du PS et de la N-VA, « à s’accrocher à leur programme électoral et à refuser de faire le pas intelligent vers l’autre ».

Une septième réforme ?

« Il faut faire preuve de courage. Le courage, c’est faire preuve de créativité et d’innovation afin de gouverner ce pays avec une majorité parlementaire », explique-t-il tout en balayant l’idée d’une septième réforme exigée par les nationalistes flamands. « Cette réforme serait contraire aux choix démocratiques puisque cette campagne électorale, il y a cinq mois, n’a pas porté sur une énième réforme qui viserait à démanteler l’Etat fédéral », précise le président du MR sortant.

La N-VA, qui a fait chuter le gouvernement Michel, joue-t-elle la stratégie du pourrissement ? « Je ne sais pas qui de la N-VA ou du PS partage davantage la responsabilité », indique l’ancien Premier ministre.

Charles Michel accuse également les deux plus grands partis du pays « d’enliser le pays » avec un gouvernement qui est toujours en affaire courante depuis près d’un an. « Il est certain que la dégradation des finances publiques est une menace pour la facture future des citoyens », affirme-t-il.

Vers des élections anticipées ?

« S’il y a cet acharnement à refuser de prendre ses responsabilités et d’être courageux, tôt ou tard viendra la question des élections anticipées et cela ne va rien régler », regrette Charles Michel au micro de Thomas Gadisseux. « Après des élections anticipées, il y aura probablement une carte politique encore un peu plus complexe mais les problèmes d’emploi, de fiscalité et liés au climat n’auront pas changé. On aura perdu encore un peu plus de temps », indique-t-il, soulignant le risque « d’un peu plus appauvrir et déforcer le pays. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une touche d’humour dans la fin de campagne de Boris Johnson
: une vidéo parodiant le film «
Love actually
» et promettant, en pancartes «
détournées
», l’aboutissement du processus du Brexit.

    Les élections législatives au Royaume-Uni, un air de deuxième référendum Brexit

  2. Même s’ils ne le disent pas ouvertement, les deux informateurs privilégient l’arc-en-ciel élargi.

    Coalition fédérale: l’arc-en-ciel élargi au CD&V est en pole position

  3. CLIMATE CONFERENCE COP25 MADRID WEDNESDAY

    COP25: les Belges proches d’un accord sur un plan climat insuffisant

La chronique
  • Requiem pour M.

    Une femme blonde habillée de noir avec un collier de perles, embrasse le visage d’une jeune femme aux cheveux très courts, façon punk, allongée dans son cercueil. L’image est incroyable. Insoutenable pour certains, troublante pour d’autres. Très belle en fait, et forte, si forte. Cette photo, parue avec bien d’autres dans le New York Times en fin de semaine dernière est celle de Marieke Vervoort, athlète paralympique belge et multimédaillée. C’est Marieke qui est dans ce cercueil de bois, et c’est sa maman Odette qui l’embrasse, alors qu’elle vient juste de mourir. A sa demande. Par euthanasie.

    Cette photo d’une intimité absolue, les parents de Marieke l’ont découverte en même temps que les lecteurs du New York Times sur le site du journal, le jour de la publication d’un très long article qui raconte la mort désirée de l’athlète paraplégique, mais aussi des mois qui ont précédé cette fin de vie vécue comme une libération. Le dimanche, le journal américain a publié le récit complet dans un...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite