Royaume-Uni: celui qui pourrait devenir le nouveau «speaker» a un perroquet baptisé «Boris»

Royaume-Uni: celui qui pourrait devenir le nouveau «speaker» a un perroquet baptisé «Boris»
AFP

Les députés britanniques votent lundi pour désigner le nouveau président (« speaker ») de la Chambre des Communes qui remplacera le truculent John Bercow dont les bruyants « Ordeeer ! » ont retenti dix ans au Parlement. Huit candidats, quatre hommes et quatre femmes, sont en lice pour lui succéder.

Le député travailliste Lindsay Hoyle fait figure de favori. Âgé de 62 ans et originaire du nord-ouest de l’Angleterre, il est premier adjoint de John Bercow depuis 2010. Dans une interview au Sunday Times, dimanche, M. Hoyle a confié vouloir apaiser l’atmosphère souvent électrique de la Chambre des Communes, en particulier lors des débats sur le Brexit.

Prenant le contre-pied du tapageur Bercow, il voit le « speaker » comme un simple arbitre et fait valoir que « les gens ne veulent pas se souvenir de l’arbitre, ils veulent se souvenir du match ».

« Ordeeer ! »

Il est le propriétaire d’un perroquet domestique, prénommé Boris en clin d’oeil au Premier ministre conservateur, à qui il a déjà appris à vociférer des « Ordeeer ! » (« De l’ordre ! »).

Face à lui, la travailliste Harriet Harman, 69 ans, a également les faveurs des bookmakers. Cette ancienne secrétaire d’Etat à la Justice veut elle aussi calmer les esprits : « Il faut nous écouter les uns les autres plutôt que nous crier dessus », a-t-elle plaidé dans le Sunday Times.

Les prétendants au poste doivent soumettre leurs candidatures avant 10H30 GMT lundi. Celles-ci doivent être signées par au moins douze députés, dont trois au minimum doivent être issus de partis différents que le leur, le rôle du président de la Chambre nécessitant un soutien transpartisan.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Environ un millier de personnes sont en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne vendredi, maintenant que le nombre de cas confirmés est passé à 53. La mesure s’applique au district de Heinsberg, très près de la frontière avec la Belgique.

    Le coronavirus bouleverse la planète

  2. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    La Bruxelles de 2050 germe aujourd’hui

  3. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite