Accueil La Une Opinions

Luc de Brabandere: «La philo, ce n’est pas penser mieux, c’est penser plus»

Luc de Brabandere rêve du jour où la philosophie sera valablement introduite en secondaire. En attendant, il publie un livre qui se veut une « arme de vulgarisation massive ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

La philosophie est la passion de Luc de Brabandere depuis un certain nombre d’années maintenant. Vouer à la discipline un culte jaloux ne lui va pas. Il veut en faciliter l’accès en empruntant cette ligne de crête entre rigueur et vulgarisation. C’est tout l’objectif de son dernier livre, écrit avec Anne Mikolajczak.

Pourquoi vous semble-t-il si important de vulgariser la philosophie ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs