Mexique: plusieurs membres d’une communauté mormone américaine assassinés

Mexique: plusieurs membres d’une communauté mormone américaine assassinés
AFP

Une femme et ses quatre enfants appartenant à une communauté mormone américaine établie au Mexique ont été assassinés dans une embuscade, et dix autres personnes sont portées disparues, a annoncé lundi un parent des victimes.

Les corps criblés de balles de la mère et des quatre enfants ont été retrouvés à bord de leur camionnette calcinée, et deux autres véhicules transportant deux autres femmes et huit autres enfants ont disparu au même moment, a déclaré aux médias mexicains l’un des chefs de la communauté mormone visée, Julian Lebaron, par ailleurs activiste anti-criminalité et cousin de la mère de famille assassinée.

« Ils leur ont tendu une embuscade, ils ont ouvert le feu sur la camionnette et ils l’ont brûlée avec ses quatre enfants. C’est un massacre », a affirmé M. Lebaron à Radio Formula.

Le ministère mexicain de la Sécurité a confirmé sur son compte Twitter avoir été informé de cette agression, et a indiqué que les forces de l’ordre s’étaient lancées à la recherche des personnes disparues. L’attaque a eu lieu à Rancho de la Mora, à la limite entre les Etats de Chihuahua et de Sonora, près de la frontière avec les Etats-Unis, dans une zone infestée de narcotrafiquants et de bandits en tout genre. Le frère de Julian Lebaron, qui avait fondé un collectif de défense contre la criminalité baptisé SOS Chihuahua, avait lui-même été assassiné en 2009.

La communauté affectée est composée de descendants de mormons ayant fui les Etats-Unis au XIXe siècle pour échapper à la répression de la polygamie, pratiquée au sein de leur religion. De nombreux mormons du Mexique jouissent de la double nationalité mexicaine et américaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous