Accueil Opinions Chroniques

Brexit: Jeremy Corbyn peut gagner la «mère des batailles»

Le scrutin britannique du 12 décembre sera celui de tous les dangers. Même si les sondages lui sont très favorables, Boris Johnson aurait tort de ne pas prendre au sérieux son rival du camp travailliste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

C’est parti ! Voici le Royaume-Uni à l’heure de vérité. Le résultat de l’élection du 12 décembre va profondément changer la destinée d’un pays traumatisé par plus de trois ans de psychodrame du Brexit. Un brouet de manifestes électoraux, de spots publicitaires et de débats à la télévision sur fond de tripes d’un public d’écorchés vifs et de candidats fonçant sans ceinture de sécurité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 5 novembre 2019, 16:20

    Eux aussi, ils sont vernis. Finalement l'Ecosse veut son indépendance et l'Irlande du Nord refuse le Brexit Bah la Suisse alémanique considère aussi que les vaudois sont des latins un peu paresseux. Au Canada, L,Alberta se dispute avec le Québec. Ne parlons pas de l'Espagne et de ses indépendantistes dont un au moins a trouvé refuge chez nous. Faute de programme, on entretient les querelles. Cela occupe tout le monde.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs