Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: «Quels arbres pour la forêt de demain?»

17 scientifiques et académiques de la Fédération Wallonie – Bruxelles cosignent cette carte blanche pour alerter sur les risques de destruction de l’écosystème des forêts wallonnes par l’introduction massive d’espèces végétales exotiques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Changements climatiques, émergence de nouveaux pathogènes, insectes ravageurs, dépérissement progressif : la forêt wallonne est indubitablement en crise. Face à ce constat inquiétant, une solution souvent présentée aux gestionnaires forestiers consiste à introduire en forêt de nouvelles espèces d’arbres originaires d’autres continents et mieux adaptées au climat chaud qui nous attend. Il s’agirait de « ré-enrichir » la forêt européenne, qui serait trop pauvre pour surmonter cette crise.

Nous pensons que cette solution ne doit pas être un axe prioritaire de l’adaptation des forêts aux changements globaux car chaque introduction d’espèce exotique présente des risques sanitaires, d’invasion et de dérèglement de l’écosystème.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Vanderstraeten Claude, samedi 9 novembre 2019, 10:07

    Les hêtres souffrent également beaucoup de la séchresse, car leurs racines sont peu profondes.

  • Posté par Ask Just, mardi 5 novembre 2019, 16:02

    C'est juste une impression personnelle ou les épicéas et autres résineux sensibles à la chaleur et la sécheresse sont-ils en train de péricliter totalement en Belgique?

  • Posté par Bodeux Jean-luc, mardi 12 novembre 2019, 11:53

    Les épicéas sont victimes du scolyte, un insecte ravageur qui est toujours présent, mais dont on voit les conséquences sur ces arbres ces deux dernières années de sécheresse. Pour faire simple, vu ce temps archi sec, les épicéas ont bien du mal à se défendre comme en temps normal et ne peuvent produire suffisamment de résine de protection. Les scolytes ont donc le champ libre pour faire leur nid et faire dépérir des milliers d'arbres.

  • Posté par Wauters Louis, mercredi 6 novembre 2019, 0:18

    Non, ce n’est pas une impression. La chaleur favorise le développement d’un petit insecte (le scolyte) qui attaque les arbres de nos forêts d’une manière inquiétante depuis l’année dernière... Les épicéas sont l’une de leurs cibles favorites et le seul remède est de couper les arbres infectés pour empêcher l’accélération de la prolifération.

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche Au Tigré, un peuple meurt et le monde se tait

Voici bientôt un an que le conflit armé qui ravage le Tigré a éclaté. On dénombre déjà des milliers de morts, deux millions d’exilés et des millions de civils qui ont un besoin immédiat d’aide humanitaire. La communauté internationale ne peut plus se taire.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs