Les femmes de nouveau appelées à faire grève le 8 mars 2020

Marche Mondiale des Femmes a l'occasion de la premiere grève feminine organisee par le Collecti.e.f 8 Maars, dans le cadre de la Journee internationale des droits des femmes en mars 2019
Marche Mondiale des Femmes a l'occasion de la premiere grève feminine organisee par le Collecti.e.f 8 Maars, dans le cadre de la Journee internationale des droits des femmes en mars 2019 - Photo News.

Le 8 mars marque chaque année la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes. En 2019, les femmes avaient été appelées pour la première fois à faire grève : de leur travail mais aussi du travail domestique, de la consommation ainsi que des études et de la formation. Pour 2020, le Collecti.e.f 8 maars, à l’origine de cette mobilisation, appelle les femmes à faire grève pendant 48 heures, annonce-t-il mardi.

Les femmes sont appelées à faire grève les 8 et 9 mars 2020 afin de faire entendre leurs revendications. Le 8 mars tombera un dimanche mais l’arrêt de travail garde tout son sens, estime le Collecti.e.f 8 maars, étant donné le travail dominical à l’œuvre dans le commerce, l’horeca, la santé, les soins et les transports. En outre, l’appel à la grève concerne également le travail domestique, qui ne s’arrête pas le dimanche.

Le collectif incite à faire grève le lundi également, afin que les revendications puissent être entendues sur tous les lieux de travail de formation. Il demande aux syndicats de soutenir cet appel à la grève, par exemple en déposant un préavis.

La grève est considérée comme une « première étape dans la construction d’un mouvement féministe fort en Belgique, visant une société réellement égalitaire ». Le but est de rendre visible les réalités des femmes « et les différentes oppressions qui s’y mêlent ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous