Formation fédérale: Paul Magnette va explorer l’option d’un gouvernement sans la N-VA

Le roi Philippe et Paul Magnette, le président du PS
Le roi Philippe et Paul Magnette, le président du PS - Belga

Le Roi a désigné Paul Magnette en tant qu’informateur marquant ainsi une nouvelle étape dans la recherche d’une majorité pour le gouvernement fédéral.

Alors qu’il en était au stade de la préformation, le processus royal retourne donc au stade de l’information, une mission qu’avaient remplie pendant quatre mois Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (SP.A). Paul Magnette fera rapport au chef de l’État le 18 novembre.

Pour la première fois, un seul chargé de mission est désigné et, pour la première fois, il s’agit d’un président de parti, en l’occurrence le PS, première formation politique francophone. Le délai attendu pour fournir un rapport est serré : 13 jours, soit le délai le plus court depuis la mise en branle du processus de formation d’un gouvernement fédéral à l’issue des élections du 26 mai.

En théorie, Paul Magnette doit explorer deux options : un gouvernement PS – N-VA, ou une coalition sans les nationalistes. Au vu des déclarations des principaux protagonistes, c’est cette deuxième option qui devrait occuper principalement l’informateur.

Paul Magnette entamera sa tâche dès ce mercredi matin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous