Jean-Marc Nollet: «Ecolo est prêt à discuter avec le CD&V et l’Open VLD »

Jean-Marc Nollet
Jean-Marc Nollet - Photo News

Paul Magnette a été nommé informateur par le Roi Philippe. Il doit explorer la possibilité de former un gouvernement sans la N-VA, un gouvernement qui serait donc minoritaire côté flamand.

Invité sur Bel RTL, le coprésident d’Ecolo, constate qu’avec la N-VA, « on va vers l’impasse ». Jean-Marc Nollet reproche surtout au parti nationaliste de ne pas se prononcer clairement sur sa volonté de monter au gouvernement fédéral. « Cela empêche le CD&V et l’Open VLD de se positionner ».

« Il faut arrêter de calculer, il faut solutionner », martèle Jean-Marc Nollet. « Nous sommes en tant qu’écologistes avec Groen prêts à discuter avec tous les partis disponibles pour trouver des solutions. Nous allons faire partie de la solution pas des problèmes » (…) Nous voulons travailler avec les partis qui trouvent des solutions. Un gouvernement démocrate, tourné vers l’avenir. Tout qui veut contribuer à donner un avenir à ce pays est le bienvenu ».

Le coprésident d’Ecolo reconnaît toutefois que « la mission de Paul Magnette est difficile et très complexe »

« Je ne cherche pas à convaincre le CD&V et l’Open VLD mais s’ils souhaitent travailler avec Ecolo, nous serons leur partenaire », a clairement signifié Jean-Marc Nollet qui n’élude pas le scénario d’un retour aux urnes.

« Je n’exclus pas du tout d’aller revoter. C’est une hypothèse sur laquelle, il faut travailler aussi ».

Sur le même sujet
Jean-Marc Nollet
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Les derniers vrais grands accords en Belgique datent de la fin des années nonante. Depuis, ce pays est complètement paralysé.
» © Dominique Duchesnes.

    Hendrik Vuye: «Vous avez eu Leterme, puis De Wever, demain vous aurez Van Grieken…»

  2. Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.

    L’est du Congo, nouvelle cible du combat djihadiste

  3. TRICHET

    Jean-Claude Trichet: «Les banques centrales pourraient émettre de la cryptomonnaie»

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite