France: une cagnotte pour aider Patrick Balkany à payer sa caution

France: une cagnotte pour aider Patrick Balkany à payer sa caution
AFP

Patrick Balkany connaît le prix à payer afin de recouvrir sa liberté. Il doit en effet verser une caution de 500.000 euros, mais problème : « nous n’avons plus un rond », affirme l’ancien maire de Levallois, selon des propos rapportés par Le Parisien . Certains de ses administrés ont décidé de voler à son secours. C’est ce qu’a expliqué sa femme, Isabelle Balkany, à BFMTV  : « Des Levalloisiens, avec notre accord, ont déposé une attestation de soutien pour acquitter la caution de Patrick (Balkany ndlr), en préfecture. »

Simone Roques, à l’origine de cette association, dont elle a déposé le statut lundi 4 novembre a été interrogée par Franceinfo. « On aime notre maire, mais aussi l’homme. C’est quelqu’un de très généreux. On veut qu’il voie qu’on est là. » Comme le rappelle Le Parisien, l’avocat de Patrick Balkany avait regretté la décision de la cour d’appel de soumettre la liberté de son client au paiement d’une caution. « Ce cautionnement pose problème. Pour le payer, il faut bien que l’argent transite par un compte. Or celui de Patrick Balkany a été saisi et celui de son épouse aussi. »

Sur le même sujet
FraudePatrick Balkany
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous