Formation fédérale: «Sur une échelle de 1 à 10, j’évalue mes chances de réussite de 2 à 3», estime Paul Magnette

L’informateur désigné par le Roi, Paul Magnette, a tenu une conférence de presse ce jeudi, dans la Salle Magritte au nº48 de la rue de Louvain. Le président du PS a affirmé vouloir expliquer la méthode qu’il va suivre.

Paul Magnette effectuera des rencontres bilatérales, notamment avec la N-VA et le CDH. Il va faire émerger plusieurs thèmes centraux de réformes puis élargir aux compétences fédérales. Le nouvel informateur plaide par ailleurs pour la transparence, la responsabilité et veut éviter « une guerre des symboles. »

« Je suis décidé à faire avancer les choses »

« J’y crois profondément, comme à l’avenir du pays, a martelé Paul Magnette au sujet de la formation d’un gouvernement fédéral. Je suis décidé à faire avancer les choses. » Le président du PS a aussi cité Lao Tseu : « Celui qui n’essaie pas ne se trompe qu’une fois. »

L’informateur a également fait le point sur sa mission. « Je ne sais pas encore si je demanderai une prolongation. Cela dépendra du résultat. Si c’est l’impasse totale, je ne continuerai pas. » Invité à se prononcer sur ses chances de mener sa mission à bien, Paul Magnette ne s’est pas défilé. « Sur une échelle de 1 à 10, j’évalue mes chances de réussite de 2 à 3. »

Sur le même sujet
PolitiquePaul MagnettePS
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous