Accueil Opinions Chroniques

Un monde de murs: murmures

Trente ans après la victoire de la liberté, les droits de l’homme sont passés de mode. L’heure est au politiquement correct et au rejet de l’autre.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Ce que l’on criait en 1989 est devenu murmure trente ans plus tard. Et ce que l’on crie aujourd’hui était à peine balbutiant à la fin des années 80.

A l’époque, l’Europe aspirait plus que tout aux droits de l’homme. Plus qu’aux revendications sociales et économiques, plus qu’aux exigences éthiques. « Liberté ! », clamaient les manifestants de Berlin, Prague, Varsovie, Budapest, Bucarest, qui ont réussi l’impensable, la disparition du communisme en trois coups de cuiller à pot ! (Tandis que leurs camarades chinois se faisaient tailler menu sur la place Tienanmen.)

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Malfait Monique, samedi 9 novembre 2019, 9:34

    Une réflexion intelligente et, tragiquement, désabusée. Merci pour ce message sans langue de bois qu'il faudrait presque mettre à la "une" de tous les journaux. Je l'ai modestement partagé sur un réseau social.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs