NBA: Gordon Hayward porte les Celtics face aux Hornets (vidéo)

NBA: Gordon Hayward porte les Celtics face aux Hornets (vidéo)
AFP

Arrivé à Boston au début de la saison 2017-2018 de la NBA, l’ailier shooteur Gordon Hayward s’était grièvement blessé dès son premier match à Cleveland. Après une année de galère et une autre à retrouver son niveau, l’ancien joueur de Utah récompense enfin les Celtics de leur patience. Jeudi soir, il a été impérial au cours de la victoire 108-87 face à Charlotte. Hayward a rendu une fiche personnelle riche de 20 points, 10 rebonds et 6 assists. Il n’est pas étranger au très bon début de Boston, premier à l’Est avec un bilan de 6 victoires (consécutives) et une défaite. Depuis le début du championnat, il tourne à 20,3 pts, 7,9 reb, 4,6 ast à 56 % de réussite et 44 à 3 points.

Le match entre les deux bonnes surprises de ce début de campagne a tourné à l’avantage de Miami qui s’est imposé à Phoenix 108-124. Les Suns voient du coup leur série de trois succès prendre fin. Ils reculent de la 4e à la 7e place à l’Ouest avec un bilan de 5 victoires, 3 défaites. Le Heat, qui a eu raison de s’offrir cet été les services de Jimmy Butler se retrouve, 2e à l’Est (6 v.-2 d.). L’ancien joueur de Chicago et Philadelphie a marqué 34 points, son record depuis son arrivée à Miami.

Les Los Angeles Clippers vont payer cher le fait d’avoir vu Kawhi Leonard briller face à Portland (107-101). Mis au repos, sur blessure, la veille dans le match phare contre Milwaukee, le MVP des finales la saison dernière a marqué 27 points et 13 rebonds en 33 minutes de jeu. Une prestation qui permet aux Clippers d’occuper la 4e place à l’Ouest (6 v.-3 d.).

« Je pense que Kawhi a déclaré qu’il ne s’était jamais senti mieux. C’est notre travail de s’assurer qu’il le reste. C’est important. Mais il a joué beaucoup de minutes en play-offs l’an dernier », avait souligné Rivers mercredi après le revers devant les Bucks (124-129). « Donc, ce n’est pas exactement un souci de santé, même si cela l’est à certains égards. Nous voulons qu’il continue à se sentir mieux et à aller mieux. » La NBA n’a pas apprécié et a infligé 50.000 dollars d’amende aux Clippers. La Ligue avait accepté que Leonard ne joue pas mercredi le match retransmis au niveau national puisque selon son équipe « Klaw » était « blessé ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20081230-WAJAEW

    Tests Pisa: les jeunes toujours attirés par les métiers traditionnels à l’heure du numérique

  2. belgaimage-160475252-full

    Coalition fédérale: le casse-tête postélectoral

  3. RTX6XSMA

    Fiscalité: la Belgique gagnerait entre 200 millions et un milliard avec une taxe Gafa

La chronique
  • Coalition fédérale: le casse-tête postélectoral

    La crise politique fédérale est tellement désespérante que l’on finit par se demander comment le système est censé fonctionner. Quels principes a-t-on suivi, avant 2019, pour former un gouvernement ?

    On pourrait croire que la réponse à cette question est simple, mais ce n’est pas le cas. Un seul principe est incontesté, et encore : idéalement, le gouvernement doit disposer d’une majorité parlementaire prête à le soutenir. Mais un gouvernement minoritaire n’est pas interdit, et il existe des exemples en ce sens dans différents pays européens. En outre, la règle arithmétique de la majorité ne nous dit pas quel critère employer pour choisir les partis qui composeront la majorité d’une part et l’opposition d’autre part. Rien n’interdit même d’installer un gouvernement d’union nationale, comme en temps de guerre, composé de la quasi-totalité des partis représentés au parlement, ce qui modifie le sens de la notion de majorité.

    ...

    Lire la suite

  • Pour destituer (vraiment) Trump, il faut une arme de séduction massive

    Dans son dernier essai, Pierre Rosanvallon montre qu’on se trompe lourdement à ne voir dans le populisme qu’une réaction et une envie de dégagisme de citoyens en colère. Pour le sociologue, les populistes offrent une vision cohérente et attractive de la démocratie, de la société et de l’économie. Pour les contrer, il faut développer une offre politique et une vision de la société plus attractives que celle qu’ils proposent.

    Problème profond...

    Lire la suite