Camion charnier en Angleterre: deux adolescents parmi les 39 victimes vietnamiennes

Camion charnier en Angleterre: deux adolescents parmi les 39 victimes vietnamiennes
EPA

Deux adolescents de 15 ans figurent parmi les 39 migrants vietnamiens retrouvés morts fin octobre dans un camion frigorifique près de Londres, dont les noms ont été publiés vendredi par la police britannique.

Ces migrants, 31 femmes et huit hommes dont les corps avaient été retrouvés le 23 octobre dans un conteneur, provoquant horreur et indignation dans le pays, sont originaires de sept provinces différentes au Vietnam, dont vingt de la seule province de Nghe An (centre) et dix de celle de Ha Tinh.

Les récits recueillis auprès des familles par l’AFP à Hanoi ont permis de reconstituer le parcours de plusieurs victimes.

Une vie meilleure à l’étranger

« Notre priorité a été d’identifier les victimes, de préserver la dignité de ceux qui sont décédés et de soutenir les amis et les familles des victimes », a commenté le responsable britannique de l’enquête, Tim Smith, dans un communiqué.

Les familles endeuillées ont été prévenues et elles attendent désormais le rapatriement des corps, dont la découverte avait provoqué une vive émotion et mis en lumière les voies migratoires clandestines très organisées entre le Vietnam et l’Europe.

Plusieurs familles, avec lesquelles l’AFP s’est entretenue, ont expliqué que leurs proches, originaires de régions pauvres et isolées, espéraient une vie meilleure à l’étranger.

Dans une lettre aux familles endeuillées, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc a fait part de la « douleur infinie des familles de victimes mais aussi la douleur commune de toute la communauté, de chaque Vietnamien et des gens partout dans le monde ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. A 35 ans, David Leisterh prend la présidence du MR bruxellois. © Pierre-Yves Thienpont.

    Un jeune président du MR à Bruxelles aussi

  2. Martial a égalisé sur  une rentrée en touche... brugeoise, prenant de vitesse Mechele.

    Europa League: pour Bruges, le coup reste jouable à Old Trafford

  3. Le carnaval d’Alost suscite à nouveau la polémique.

    Carnaval d’Alost: le gouvernement israélien entre dans la polémique

La chronique
  • Pourquoi le socialisme n’a jamais pris aux USA

    Après trois ans de harangues et d’imprécations envers Donald Trump, les choses sérieuses ont commencé pour l’opposition démocrate. Première étape, capitale : se choisir un(e) candidat(e) susceptible de rassembler une majorité d’Américains le 3 novembre prochain, pour battre le président sortant.

    Dans ce contexte, Bernie Sanders a entamé la course à l’investiture sur les chapeaux de roue : première place, ex aequo avec Pete Buttigieg, lors du caucus de l’Iowa et victoire dans la primaire du New Hampshire.

    Certes, le chemin est encore long jusqu’à la convention nationale de Milwaukee, prévue du 13 au 16 juillet, qui désignera le challenger de Trump. Mais ces succès du sénateur du Vermont, conjugués au départ catastrophique de Joe Biden – longtemps favori des sondages et du Parti – ont plongé l’appareil démocrate dans des abîmes de perplexité.

    Un sondage publié ce lundi sur le site de Newsweek aura sans...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: on en a tous marre

    Le Palais a donc une nouvelle fois sacrifié à ce qui devient hélas un rituel. La nomination d’un duo chargé de permettre la formation d’un gouvernement fédéral. Sabine Laruelle et Patrick Dewael sont la neuvième et dixième personnalité politique à s’y coller depuis les élections.

    Un constat d’échec

    C’est d’abord un constat d’échec. Après...

    Lire la suite