Camion charnier en Angleterre: deux adolescents parmi les 39 victimes vietnamiennes

Camion charnier en Angleterre: deux adolescents parmi les 39 victimes vietnamiennes
EPA

Deux adolescents de 15 ans figurent parmi les 39 migrants vietnamiens retrouvés morts fin octobre dans un camion frigorifique près de Londres, dont les noms ont été publiés vendredi par la police britannique.

Ces migrants, 31 femmes et huit hommes dont les corps avaient été retrouvés le 23 octobre dans un conteneur, provoquant horreur et indignation dans le pays, sont originaires de sept provinces différentes au Vietnam, dont vingt de la seule province de Nghe An (centre) et dix de celle de Ha Tinh.

Les récits recueillis auprès des familles par l’AFP à Hanoi ont permis de reconstituer le parcours de plusieurs victimes.

Une vie meilleure à l’étranger

« Notre priorité a été d’identifier les victimes, de préserver la dignité de ceux qui sont décédés et de soutenir les amis et les familles des victimes », a commenté le responsable britannique de l’enquête, Tim Smith, dans un communiqué.

Les familles endeuillées ont été prévenues et elles attendent désormais le rapatriement des corps, dont la découverte avait provoqué une vive émotion et mis en lumière les voies migratoires clandestines très organisées entre le Vietnam et l’Europe.

Plusieurs familles, avec lesquelles l’AFP s’est entretenue, ont expliqué que leurs proches, originaires de régions pauvres et isolées, espéraient une vie meilleure à l’étranger.

Dans une lettre aux familles endeuillées, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc a fait part de la « douleur infinie des familles de victimes mais aussi la douleur commune de toute la communauté, de chaque Vietnamien et des gens partout dans le monde ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous