Plainte pour viol d’une étudiante de l’ULB: le suspect aurait au moins fait trois autres victimes en 2019

Plainte pour viol d’une étudiante de l’ULB: le suspect aurait au moins fait trois autres victimes en 2019
PhotoNews

Un suspect a été arrêté vendredi matin à Ixelles, et non à Seneffe jeudi soir comme annoncé préalablement, dans le cadre du dossier sur le viol d’une étudiante de l’ULB (Université libre de Bruxelles), a indiqué à 16h le parquet de Bruxelles. Le parquet a également précisé que le suspect était recherché pour d’autres faits de mœurs.

Bruxelles : une étudiante de l’ULB dépose plainte pour viol contre un faux chauffeur Collecto

L’homme de 44 ans n’a pas d’antécédent judiciaire autre que des infractions de roulage, mais son affaire a été liée à trois autres viols commis en 2019 en région bruxelloise sur le même mode opératoire. Il est accusé d’avoir accosté des jeunes femmes majeures la nuit à des points de taxi Collecto.

Il a été mis à disposition du procureur du roi, qui a saisi un juge d’instruction du chef de viol sur majeure(s) avec arme et attentat à la pudeur avec violence ou menace avec arme. Celui-ci a demandé un mandat d’arrêt à l’encontre de l’individu ; une décision tombée à 16h40.

Le viol présumé aurait été commis samedi soir à La Louvière. L’étudiante a elle-même diffusé dimanche un message sur le groupe Facebook « ULB Confessions ». Elle explique avoir pris un taxi samedi soir, après avoir assisté au baptême du Cercle de Polytechnique sur le campus de la Plaine à Ixelles. Elle a précisé qu’elle était sous l’emprise de l’alcool. Le chauffeur se serait présenté comme un Collecto, un service de taxi collectif à tarif réduit. Il portait un uniforme de la Stib, est de type maghrébin et roulait dans une voiture grise « type Citroën », a-t-elle décrit. Après être montée dans la voiture, elle a été séquestrée, blessée et violée, selon son témoignage.

C’est grâce à sa plainte et à la collaboration de la police fédérale de Mons avec la police locale de Bruxelles-Ixelles que le suspect a pu être arrêté ce vendredi matin à Ixelles. Aucun élément de l’enquête ne permet d’indiquer qu’il travaillait pour une société de taxi. Il s’agirait dès lors d’un faux taxi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour les étudiants, la réussite partielle est progressivement entrée dans les mœurs.

    Universités: le taux de réussite est en baisse structurelle

  2. ©News

    Les bulletins des Diables rouges face à Chypre: De Bruyne homme du match, Carrasco dans tous les bons coups

  3. BRITAIN ELECTIONS DEBATE

    Johnson-Corbyn : un dialogue de sourds

La chronique
  • Royaume-Uni: Levido et Milne, les faux frères ennemis des élections

    Par Marc Roche

    Deux personnages au visage banal, discrets jusqu’à la transparence, sans charisme, ni faconde, qui sont, dans l’ombre, les hommes clefs de l’élection législative du 12 décembre au Royaume-Uni. Et le symbole de la revanche des radicaux sur les tenants du juste milieu.

    L’Australien Isaac Levido, 35 ans, et l’Anglais Seumas Milne, 61 ans, sont les gourous électoraux respectivement de Boris Johnson et de Jeremy Corbyn. Les mécaniciens en chef de la bataille électorale détiennent beaucoup plus de puissance réelle que les membres du Cabinet ou du gouvernement fantôme. Ils ont l’accès le plus direct, le plus fréquent et le poids le plus perceptible auprès des deux principaux protagonistes du scrutin.

    Tout apparemment différencie les deux frères...

    Lire la suite

  • Colonies israéliennes: Trump s’assied sur le droit international

    Donald Trump aime créer la surprise. Lundi soir, il a cependant laissé à son fidèle secrétaire d’État Mike Pompeo le soin d’annoncer urbi et orbi que les États-Unis, soudain, changeaient d’avis sur la question des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés. Désormais, l’administration américaine estime que ces colonies ne sont pas, ou plus, contraires au droit international. Le tableau pourrait presque faire sourire : un milliardaire devenu président de la plus grande puissance au monde se lève un beau matin, et décide...

    Lire la suite