La Turquie renvoie les ressortissants djihadistes dans leurs pays, au moins une Belge pourrait être concernée

La Turquie renvoie les ressortissants djihadistes dans leurs pays, au moins une Belge pourrait être concernée
Photo News

La Turquie a annoncé le renvoi de djihadistes dans leurs pays dès lundi. Au moins une ressortissante belge pourrait être concernée.

Elle avait profité de l’attaque turque dans le nord-ouest de la Syrie pour s’échapper d’une prison kurde. Elle a été arrêtée en Turquie.

« Nous commencerons à partir de lundi », a déclaré Süleyman Soylu, lors d’un discours à Ankara. « Pas besoin de courir dans tous les sens : nous allons vous renvoyer les membres de l’EI. Ils sont à vous, faites-en ce que vous voudrez », a-t-il ajouté.

Le ministre turc n’a pas précisé quels étaient les pays concernés par cette mesure, mais s’est adressé à l’« Europe » pendant son discours.

Le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi que la Turquie avait à ce jour extradé plus de 7.600 « terroristes étrangers » vers leurs pays, ajoutant que plus de 1.200 membres de l’EI étaient actuellement incarcérés dans des prisons turques.

Ankara appelle régulièrement les pays européens à reprendre leurs ressortissants qui ont intégré les rangs de l’EI en Syrie, mais ceux-ci sont peu enclins à les récupérer, notamment pour des raisons sécuritaires et d’impopularité d’une telle mesure.

M. Soylu répète depuis plusieurs jours que la Turquie renverra les combattants étrangers de l’EI dans leurs pays même si ces derniers leur retiraient leur nationalité.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous