Accueil Société Régions Bruxelles

Schaerbeek: des citoyens contrôlent le trafic

Une quarantaine de Schaerbeekois vont recevoir un dispositif leur permettant de mesurer le trafic et de contrôler les vitesses. Un projet soutenu par la commune.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Après avoir mesuré la qualité de l’air, milité pour des rues scolaires, parcouru la ville pour demander davantage d’infrastructures cyclables, les citoyens vont-ils se mettre à mesurer le trafic et la vitesse ? Lancé en mars 2019 à Kessel-Lo près de Louvain, le projet Telraam prend désormais racine à Bruxelles. Et ce n’est qu’un début. Ce vendredi soir, une quarantaine d’habitants de Schaerbeek ont participé à une séance d’information à l’issue de laquelle ils installeront à leur fenêtre une petite caméra permettant de compter le trafic (camions, voitures, vélos, piétons…) et donnant une indication approximative de la vitesse de chaque usager. Sans surprise, la plupart des quelque 330 caméras installées en Flandre ont montré un certain nombre d’excès de vitesse commis par des automobilistes roulant dans des rues de village.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Coenen Benjamin, dimanche 10 novembre 2019, 16:11

    Et à quand une caméra pour les piétons qui traversent à 2M d'un passage les yeux rivés sur leur téléphone et les oreillettes enfoncées jusqu'au cerveau, les cyclistes qui ne respectent aucunes priorités ou feux rouges et qui heurtent les piétons à grande vitesse sur les trottoirs et les passages ou encore qui traversent les rond points en ligne droite sans se tracasser le moins du monde qu'un pare choc les menacent. Faut arrêter de diaboliser l'automobiliste qui en grande majorité respecte scrupuleusement le code de la route alors que l'inverse n'est pas vrai. Peu de cyclistes et de piétons savent que le code de la route leur est applicable également et plus grave encore rare sont ceux qui se font verbaliser pour des fautes qui pour un automobiliste équivaudrait à un retrait de permis immédiat.

  • Posté par Lambert Paul, dimanche 10 novembre 2019, 11:43

    Ici, des camions passent à grande vitesse ; à 60 à l’heure on sent la maison trembler. dit elle mais en fait cela dépend plus du tonnage du camion que sa vitesse, un camion vide à du 60 fera trembler moins qu'un camion de 35 Tonnes à 40, comme quoi il faut relativiser , mais il est vrai que l'AUTOMOBILISTE est le méchant , le tueur, le fou du volant, alors qu'en fait c'est comme pour toutes les autres agressions , il y un % de "mauvais" mais on va contrôler tout le monde, ah non juste l'AUTOMOBILISTE

  • Posté par Plak Paul, mercredi 13 novembre 2019, 14:28

    Le dispositif ne fait que compter : piétons cyclistes, voitures, véhicules lourds. C'est tout. Pas d'identification.

  • Posté par Pirlot Mia, samedi 9 novembre 2019, 19:27

    Big Brother is watching you......

  • Posté par Andersen Sven, dimanche 10 novembre 2019, 0:08

    Ici c'est pire, c'est volontaire, c'est de l'auto-flicage. Le monde va mal.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs