Les frères Dardenne loupent les nominations pour les European Film Awards

Les frères Dardenne loupent les nominations pour les European Film Awards
Belga

Les frères Dardenne ne font pas partie des nommés retenus pour les European Film Awards. Les nominations pour cette cérémonie, qui aura lieu à Berlin le 7 décembre, ont été dévoilées samedi à Séville, en Espagne. Seules trois co-productions belges ont été reprises dans des catégories secondaires.

Le film « Le jeune Ahmed », de Jean-Pierre et Luc Dardenne, était en lice, tout comme cinq co-productions belges, parmi les 46 longs-métrages pré-sélectionnés.

« J’accuse » de Roman Polanski, « Les Misérables » de Ladj Ly, « Douleur et Gloire » de Pedro Almodóvar, « System Crasher » de Nora Fingscheidt, « La Favorite » de Yorgos Lanthimos et « Le Traître » de Marco Bellocchio se disputeront le titre de meilleur film européen.

Dans la catégorie du meilleur réalisateur, on retrouve Pedro Almodóvar (Douleur et Gloire), Marco Bellocchio (Le Traître), Yorgos Lanthimos (La Favorite), Roman Polanski (J’accuse) et Céline Sciamma (Portrait de la jeune fille en feu).

Antonio Banderas (Douleur et Gloire), Jean Dujardin (J’accuse), Pierfrancesco Favino (Le Traître), Levan Gelbakhiani (Et puis nous danserons), Alexander Scheer (Gundermann) et Ingvar E. Sigurðsson (A white, white day) se disputeront la récompense du meilleur acteur.

Chez les femmes peuvent y prétendre Olivia Colman (La Favorite), Trine Dyrholm (Queen of Hearts), Noémie Merlant et Adèle Haenel (Portrait de la jeune fille en feu), Viktoria Miroshnichenko (Une grande fille – Beanpole) et Helena Zengel (System Crasher).

Enfin, les nommés pour le documentaire européen sont : « Pour Sama », de Waad al-Kateab et Edward Watts, « Le royaume des abeilles » (Honeyland), de Ljubomir Stefanov et Tamara Kotevska, « Putin’s Witnesses » de Vitaly Mansky, « Selfie », d’Agostino Ferrente, et « The Disappearance of My Mother », de Beniamino Barrese.

Aucune production belge ne figure donc dans ces principales catégories. La Belgique sera toutefois représentée, via des coproductions, dans celle de la comédie européenne pour « Tel Aviv on Fire » (Luxembourg, France et Israël), dans celle de la découverte européenne avec « Atlantique » (France et Sénégal) et dans la catégorie du film d’animation européen avec « L’Extraordinaire Voyage de Marona » (France et Roumanie).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une touche d’humour dans la fin de campagne de Boris Johnson
: une vidéo parodiant le film «
Love actually
» et promettant, en pancartes «
détournées
», l’aboutissement du processus du Brexit.

    Les élections législatives au Royaume-Uni, un air de deuxième référendum Brexit

  2. Même s’ils ne le disent pas ouvertement, les deux informateurs privilégient l’arc-en-ciel élargi.

    Coalition fédérale: l’arc-en-ciel élargi au CD&V est en pole position

  3. CLIMATE CONFERENCE COP25 MADRID WEDNESDAY

    COP25: les Belges proches d’un accord sur un plan climat insuffisant

La chronique
  • Requiem pour M.

    Une femme blonde habillée de noir avec un collier de perles, embrasse le visage d’une jeune femme aux cheveux très courts, façon punk, allongée dans son cercueil. L’image est incroyable. Insoutenable pour certains, troublante pour d’autres. Très belle en fait, et forte, si forte. Cette photo, parue avec bien d’autres dans le New York Times en fin de semaine dernière est celle de Marieke Vervoort, athlète paralympique belge et multimédaillée. C’est Marieke qui est dans ce cercueil de bois, et c’est sa maman Odette qui l’embrasse, alors qu’elle vient juste de mourir. A sa demande. Par euthanasie.

    Cette photo d’une intimité absolue, les parents de Marieke l’ont découverte en même temps que les lecteurs du New York Times sur le site du journal, le jour de la publication d’un très long article qui raconte la mort désirée de l’athlète paraplégique, mais aussi des mois qui ont précédé cette fin de vie vécue comme une libération. Le dimanche, le journal américain a publié le récit complet dans un...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite