Des Bruxellois rappent contre le racisme devant le Vlaams Belang

Des Bruxellois rappent contre le racisme devant le Vlaams Belang

« Ils voient ma couleur comme une bactérie, mais bizarrement leurs discours changent quand Michy Batshuayi ou Lukaku marquent des buts ». Les rappeurs bruxellois New School ont réagi à la vidéo qui a fait le tour des réseaux. On y voit une manager du magasin JD Sport situé à la Médiacité à Liège, tenter de s’expliquer suite à des propos racistes présumés. En fin de journée, les employés sont toujours fouillés afin de vérifier s’ils n’ont rien volé. Le jour des faits, la manager a demandé à ses équipes de se séparer en trois groupes, les « Arabes », les « gwères » et enfin les « macaques ».

Ce n’est pas la première fois que les Bruxellois choisissent des lieux de tournages de clips insolites. Ils se laissent guider par leurs fans, grâce au hashtag « je rap où je veux ». Ils ont par exemple déjà chanté dans le commissariat de Molenbeek. Cette fois, ils étaient accompagné d’un chameau du nom d’Aïcha.

Ils expliquent sur Instagram qu’« après les nombreux événements racistes ces derniers jours, on a décidé de suivre vos idées une fois de plus. Voici le banc au Vlaams Belaang accompagné d’une invitée très spéciale, Aïcha, qui nous aide dans notre lutte contre le racisme. Soyons comme le groupe New School, black, blanc, beur mais unis comme jamais. »

Sur le même sujet
Racisme
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous