Elections législatives en Espagne: l’extrême-droite devrait doubler ses sièges au Parlement

Santiago Abascal, le chef du parti d’extrême droite, VOX
Santiago Abascal, le chef du parti d’extrême droite, VOX - Reuters

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) sort en tête des élections en Espagne avec 27,3 % des voix, selon une projection de la télévision espagnole (RTVE). L’extrême-droite Vox devrait voir son nombre de sièges doublés et devenir le troisième parti du pays. Avec son score, le PSOE devrait toutefois perdre entre quatre et neuf députés et devrait en compter entre 114 et 119, selon les chiffres de la RTVE.

Le Parti Populaire (PP) se remet du pire résultat de leur histoire, 66 sièges lors des dernières élections, et devrait compter entre 86 et 90 députés. Vox, avec entre 56 et 59 sièges, serait la troisième force du Parlement. La poussée de l’extrême droite, qui comptait 24 sièges, a été encore plus forte que ne l’estimaient les prédictions. C’est en revanche la débâcle pour Ciudadanos qui devrait perdre 42 de ses 57 députés.

Ni un bloc de gauche (PSOE, gauche radicale de Podemos et sa liste dissidente Mas Pais) ni une alliance des droites (PP, VOX et les libéraux de Ciudadanos) n’atteindraient la majorité absolue de 176 sièges sur 350, selon ces chiffres. Les résultats officiels sont attendus vers 22 heures.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous